Eglise Saint-Fraigne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Eglise Saint-Fraigne

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente (16) ; Saint-Fraigne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Références cadastrales

AC 26

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1868, 1944

Description historique

Le prieuré de Saint-Fraigne est mentionné dès le 9e siècle. Il est remis en 1567 à l'abbaye de Charroux. Ruinée pendant les guerres de religion, l'abbaye sera supprimée en 1762. Après diverses réparations, la reconstruction quasi complète de l'ancienne église romane est arrêtée conformément aux plans de l'architecte de Ruffec : Gaschtofte. Les travaux se déroulent entre 1868 et 1869. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le curé fait appel à Louis Mazetier qui réalise un vitrail (avec le concours de l'atelier Gaudin) et toute la décoration intérieure de l'église entre 1944 et 1951. Les peintures seront achevées par son élève Laurent Escap. C'est un programme surprenant qui recouvre en panneaux rectangulaires (2, 50 m x 2, 20 m) bordés d'un décor géométrique (à l'image des tapis du Proche-Orient ou des tissus d'Afrique noire), les murs de la nef et du cul-de-four. Ces panneaux sont sommés de demi-cercles peints sur le départ des voûtes et sont placés au-dessus d'un soubassement haut de un mètre environ peint en ocre rouge.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, vitrail

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1997/12/29 : inscrit MH ; 1999/11/18 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise, à l'exception des parties classées (cad. AC 26) : inscription par arrêté du 29 décembre 1997 - Ensemble des peintures murales réalisées par Louis Mazetier avec celles exécutées après sa mort par Laurent Escap, ainsi que le vitrail dans le clocher-porche, dû également à Louis Mazetier (cad. AC 26) : classement par arrêté du 18 novembre 1999

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Décor intérieur

Référence aux objets conservés

PM16000644

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1997

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH, label XXe

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Eglise Saint-Fraigne : Peintures monumentales, vue partielle
Eglise Saint-Fraigne : Peintures monumentales, vue partielle
© Ministère de la Culture (France), Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image