POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Monument aux morts

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument aux morts

Titre courant

Monument aux morts

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Cantal (15) ; Vebret ; RD 15

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Adresse de l'édifice

RD 15

Références cadastrales

Non cadastré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1923.1925

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

"Le monument est situé en léger décalage de la façade occidentale de l'église de Vebret, dans l'axe de la rue principale du village. Son emplacement a fait l'objet de polémiques au sein du conseil municipal qui craignait le détournement religieux de la mémoire de cet événement laïc. Cet emplacement isolé permet d'en faire entièrement le tour et d'admirer les différentes scènes de guerre représentées. Il s'agit d'un cube monolithe ajouré sur ses arêtes verticales de quatre colonnettes prises dans la masse. Cet édicule porte, gravés à même la pierre sur une de ses faces, une dédicace, et, sur les trois autres, les noms des militaires tombés au champ d'honneur. Sculpture ornementale dans les frontons : croix inscrite dans un cercle et entourée de rameaux de feuilles de chêne. Il est surmonté d'une toiture à deux pans ornée de deux frontons triangulaires sculptés, et repose sur un massif de maçonnerie quadrangulaire rehaussé de 4 bas-reliefs en bronze rivés sur chaque face. Ceux-ci constituent un cycle ayant trait au parcours funeste des soldats morts à la guerre : le départ du soldat, les combats dans les tranchées, l'assaut mortel, le deuil sur la tombe du défunt. L'artiste ayant dessiné les compositions pourrait être Luc-Albert Moreau (1882-1948), né et mort à Paris. Soldat de la Première Guerre durant laquelle il reçoit 50 éclats d'obus, il a rapporté du front des croquis d'après lesquels il exécuta des gravures et des toiles. Il fut aussi l'illustrateur de nombreux livres de Baudelaire, Colette, Paul Morand, Nerval et Carco. Toutefois, si l'un des bas-reliefs est bien signé Moreau et que l'hypothèse d'une attribution à Luc-Albert Moreau fait consensus, il convient de rester prudent sur cette piste, qui n'est justifiée par aucune mention dans les archives consultées."

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2019/03/13 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le monument aux morts situé sur la route départementale 15, au nord de l'église (cad. non cadastré) : inscription par arrêté du 13 mars 2019

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection