POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Basilique Sainte-Thérèse

Désignation

Dénomination de l'édifice

Basilique

Genre du destinataire

De catholiques

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Lieu de pélerinage

Titre courant

Basilique Sainte-Thérèse

Localisation

Localisation

Normandie ; Calvados (14) ; Lisieux ; Jean-XXIII (avenue)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Adresse de l'édifice

Jean-XXIII (avenue)

Références cadastrales

2009 AD 376, 378 à 380

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1932 ; 1937 ; 1954

Description historique

Soeur Thérèse de l'Enfant Jésus meurt au Carmel de Lisieux en 1897. Canonisée en 1925, la chapelle du Carmel ne suffit plus à accueillir la foule des pèlerins venant prier la sainte. Un nouveau sanctuaire est décidé par les autorités ecclésiastiques. Un premier projet, d'inspiration néo-gothique est présenté par l'architecte Jules Barbier en 1926. L'architecte Louis-Marie Cordonnier présente un projet en 1927, qui est approuvé. L'architecte modifie à plusieurs reprises son projet jusqu'à la version définitive de 1928. Les travaux débutent en 1929. La crypte est bénie en 1932 ; l'église supérieure en 1937. Commencé par l'architecte Ménage, qui décède en 1928, le chemin de croix monumental est poursuivi par Cordonnier. Interrompu pendant la guerre, le chantier reprend en 1944 et la basilique est officiellement consacrée en 1954. Construit entre 1958 et 1961, le campanile devait initialement mesurer 95 mètres mais, faute de financement, il est réduit de moitié. La décoration intérieure est réalisée par les peintres-verriers Pierre et Jean Gaudin, entre 1948 et 1956 (1932 pour la crypte). Les sculptures monumentales sont l'oeuvre de Robert Coin, mises en place à partir de 1963.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail ; sculpture ; peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/09/07 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

La basilique avec ses galeries latérales et son campanile, ainsi que le chemin de croix, avec les sols s'étendant du parvis au chemin de croix, les soubassements, murs de soutènement, escaliers et l'ensemble des tous les autres aménagements construits, urbains et paysagers, délimités par un liseré rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AD 376) : classement par arrêté du 7 septembre 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

Lieu de pélerinage

Observations concernant la protection de l'édifice

La basilique Sainte-Thérèse en totalité, y compris les cloîtres et les accès ; l'esplanade avec son aménagement urbain et le mur de soutènement ; le chemin de croix monumental ; le campanile avec le carillon ; les cheminements et aménagements paysagers (cad. AD 376 - avenue Jean-XXIII, 378 à 380 - avenue Sainte-Thérèse) : inscription par arrêté du 14 septembre 2010, abrogé par arrêté du 13 octobre 2011

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association diocésaine

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de l'association diocésaine de Bayeux

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2010

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/23