Ancienne grange monastique de Séveyrac

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grange monastique

Genre du destinataire

De cisterciens

Titre courant

Ancienne grange monastique de Séveyrac

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aveyron (12) ; Bozouls

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

M 100, 102, 103, 118, 119, 353 à 360

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

Séveyrac fut donné, en 1165, à l'abbaye cistercienne de Bonneval par le comte Hugues de Rodez. L'implantation de domaines agricoles fit de Bonneval la plus riche abbaye du pays. Au 18e siècle, le domaine est affermé. Vendu comme bien national à la Révolution. Aux 14e et 15e siècles, les moines fortifièrent toutes leurs granges pour lutter contre l'assaut des Anglais. Séveyrac fait partie des granges fortifiées tardivement. Traditionnellement, la grange monastique consiste en une grande tour cernée de bâtiments agricoles délimitant une cour. L'accès à l'étage se faisait au nord, par un pont-levis, remplacé au 18e siècle par un escalier à volée parallèle. La tour s'élève sur cinq niveaux, sur une cave voûtée accessible par un escalier intérieur. Le premier étage regroupe la cuisine et la salle-à-manger. Dans les étages se trouvent une chapelle domestique, des chambres au décor 19e siècle. Les bases des échauguettes circulaires sont visibles au dernier étage, témoignant du chemin de ronde disparu. La cour est délimitée par les bâtiments nécessaires à l'exploitation agricole. Un passage mène au jardin potager. Dans la secnde moitié du 19e siècle, construction d'une porcherie et d'une bergerie.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2003/09/18 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les parties suivantes de l'ancienne grange, avec leurs sols : la tour ; la cour et les bâtiments qui l'entourent ; l'aire de battage avec son mur de soutènement ; le potager des moines avec sa porte, son mur de clôture et son réservoir d'eau ; le potager de la ferme, à l'exclusion du hangar moderne ; l'étable des boeufs ; l'ancienne porcherie ; la bergerie ; la fontaine ; le vivier (cad. M 358, 359, 356, 357, 353 à 355, 103, 360, 102, 100) : inscription par arrêté du 18 septembre 2003

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Tour,cour,aire à battre,mur de soutènement,jardin potager,mur de clôture,réservoir,porte,étable,porcherie,bergerie,fontaine,vivier

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2003

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection