Ancien palais de la Micheline dit La Belle Epoque

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ensemble industriel

Titre courant

Ancien palais de la Micheline dit La Belle Epoque

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Carcassonne ; 32 avenue du Général-Leclerc

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Général-Leclerc (avenue du) 32

Références cadastrales

AV 129

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Description historique

L'ancien palais de la liqueur « La Micheline », érigé à la fin du 19e siècle, a été construit pour accueillir les bureaux de la distillerie Sabatier et une salle des fêtes au premier étage. Le bâtiment s'ouvre par une large façade à l'ouest et deux pignons au sud et au nord. Un important auvent, sans doute ajouté en 1901, abrite une grotte en rocaille et laissait passer le haut de la bouteille d'Or-Kina, réservoir pour le jardin en contre-bas, alimenté par l'eau de la Cité. La façade ouest est très ouverte. Au rez-de-chaussée, les aménagements Sabatier ont disparu. Le premier étage est entièrement occupé par la salle des fêtes au décor abondant : stucs, sculptures, peintures, glaces, moulures, dorures. Sur le mur ouest, côté terrasse, deux statues féminines posées sur une sellette, encadrent le panneau central où, sous un entablement sculpté, est mis en scène un buste de Michel Sabatier. Au-dessus, deux termes féminins soutiennent un entablement sommé par une lyre symbolisant la passion de l'industriel pour la musique. Au plafond, le grand motif central est encadré de deux cartouches avec angelots, portant les initiales entrelacées de Michel Sabatier et deux dates : 1885 pour la fondation de l'entreprise ; 1901 pour la création de la salle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué ; peinture ; sculpture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2016/10/24 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et toitures de l'ensemble, la rocaille donnant sur la terrasse du rez-de-chaussée, ainsi que la salle des fêtes du premier étage avec son décor et le décor de stuc du cabinet du rez-de-chaussée, tels que délimités en rouge sur le plan cadastral annexé à l'arrêté (cad. AV 129) : inscription par arrêté du 24 octobre 2016

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2017

Cadre de l'étude

recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/108