Ponts de l'ancienne route royale Paris-Bâle (R.N. 19 et R.D. 919) (également sur commune de Nogent-sur-Seine)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Pont

Titre courant

Ponts de l'ancienne route royale Paris-Bâle (R.N. 19 et R.D. 919) (également sur commune de Nogent-sur-Seine)

Localisation

Localisation

Grand Est ; Aube (10) ; Le Mériot

Précision sur la localisation

Oeuvre sur plusieurs communes : Nogent-sur-Seine. Anciennement région de : Champagne-Ardenne

Références cadastrales

Non cadastré

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Seine (la)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1740

Description historique

En 1743, une nouvelle route est créée à la sortie de Nogent-sur-Seine vers Provins passant sur un terrain que les eaux de la Seine et ses petits affluents envahissent souvent. Des huit ponts construits, six sont conservés en bon état. Deux sont formés de deux arches, les quatre autres de trois arches. Les arches sont en anse de panier avec des claveaux extradossés en escalier ; les becs sont de forme triangulaire. Aucune borne chasse-roue n'est conservée. Sur le parapet du premier pont vers Nogent-sur-Seine on note la présence d'une borne indiquant la distance de Paris en milliers de toises.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1996/12/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Six ponts de pierre du 18e siècle (y compris les voûtes, le parapet, les ailes, le tablier et le radier sur lequel est construit le pont) : deux ponts de deux arches et quatre ponts de trois arches ; trois bornes milliaires numéros 49, 50 et 51 (cad. non cadastré ; Le Mériot, sur la R.N. 19 entre Le Mériot et l'embranchement de Beaulieu : quatre ponts (deux ponts de deux arches et deux ponts de trois arches) , trois de ces ponts sont entre l'embranchement de Beaulieu et l'embranchement vers le site du château de Jaillac, le quatrième est le suivant lorsque l'on se dirige vers Le Mériot, il est composé de deux arches ; deux bornes milliaires le long de la R.N. 19, l'une située entre le pont près de l'embranchement de Beaulieu et le pont précédent (numéro 50) , l'autre (numéro 49) située près de l'embranchement vers Le Plessis-Mériot (R.D. 40) ; Nogent-sur-Seine, sur la R.D. 919 entre l'embranchement vers Sézanne (R.D. 51) et l'entrée de Nogent : deux ponts en pierre de trois arches y compris pour le deuxième (le plus près de Nogent) la borne milliaire située sur le parapet (numéro 51) ) : inscription par arrêté du 9 décembre 1996

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Parapet,milliaire

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat ; propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du ministère de l'Equipement : quatre ponts et les deux bornes de Le Mériot ; propriété du département : deux ponts et la borne de Nogent-sur-Seine

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1996

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/10
Pont dit « arche du gué qui se noie » : Face sud, vue générale
Pont dit « arche du gué qui se noie » : Face sud, vue générale
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image