Ensemble monumental

Désignation

Dénomination de l'édifice

Village ; ensemble religieux

Titre courant

Ensemble monumental

Localisation

Localisation

Occitanie ; Ariège (09) ; Tourtouse

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

A 2307 à 2310, 2312, 2314, 2318, 2320 à 2322, 2340, 2345, 2346, 2352, 2788 à 2791, 2863 à 2867, 3219, 3220

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age

Description historique

L'ensemble monumental de Tourtouse était dès 1196 la propriété des évêques de Couserans. Les remparts ainsi que la porte nord sont dans un bon état de préservation. Sur le front est, l'église présentent des parties des 13ème et 14ème siècles, notamment une chapelle basse semi-enterrée sous le chevet, ajourée de deux petites ouvertures et soutenue par des voûtes prenant appui sur des culs-de-lampe à figure humaine. L'église fut détruite par les protestants en 1569 puis reconstruite au 17ème siècle par l'évêque Bruno de Ruade. La nef a subi une restauration très importante au 19ème siècle. Elle est divisée par des piliers en bois supportant de fausses coupoles percées de fenêtres. Le donjon du château des évêques, dont la datation est estimée au 14ème siècle, se distingue par des aménagements intérieurs intéressants par la qualité de leur traitement. Garni d'un revêtement protecteur dans sa partie basse au 19ème siècle, il fut par la suite utilisé comme clocher. Au 17ème siècle, la demeure de l'évêque Bruno de Ruade fut reconstruite avec les pierres de l'ancien château du 12ème siècle, sa partie postérieure s'appuyant contre la terrasse portant le donjon. Deux vastes salles ont conservé leurs plafonds à la française.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2010/12/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église paroissiale en totalité (cad. A 2314) ; le clocher dit donjon, en totalité (cad. A 2322) ; la résidence des évêques de Couserans, en totalité (cad. A 2318, 2320, 3219, 3220) ; les vestiges de remparts sis sur les parcelles A 2309, 2310, 2320, 2321, les sols des parcelles A 2307 à 2310, 2312, 2314, 2318, 2320, 2321, 2788 à 2791 constituant l'assiette de l'ensemble inclus à l'intérieur de l'ancienne enceinte et comprenant les éléments précités ; les sols des parcelles A 2340, 2345, 2346, 2352, 2863 à 2865 correspondant à l'emprise de l'ancien jardin de l'évêque Bruno de Ruade, ainsi que les vestiges du pavillon ou " studiolo " situé sur la parcelle A 2345 et que le mur de clôture de ce parc : inscription par arrêté du 9 décembre 2010

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2010

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection