POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Grange du Cheylard, ancienne dépendance de l'abbaye de Mazan

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grange monastique

Genre du destinataire

De cisterciens

Titre courant

Grange du Cheylard, ancienne dépendance de l'abbaye de Mazan

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ardèche (07) ; Aubenas ; chemin du Cheylard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Adresse de l'édifice

Cheylard (chemin du)

Références cadastrales

A 149 à 152, 2727, 2728, 3283 à 3288, 3290, 3291, 3688

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle ; 14e siècle

Description historique

Créée en 1119, Mazan est le fille de l'abbaye de Bonnevaux. L'abbaye est la plus méridionale des fondations cisterciennes. La présence de Mazan sur la commune d'Aubenas est attestée dans une bulle de 1217. Le domaine du Cheylard apparaît avec certitude dans la première moitié du 14e siècle. Au 15e siècle, des actes confirment le lieu comme résidence de l'abbé. Au 17e siècle, le Cheylard est désigné comme " couvent ruyné ", mais continue à être entretenu par les religieux qui y font construire un corps de logis en 1661. Au 18e siècle, le domaine devient une exploitation affermée, aux activités agricoles s'ajoute l'extraction de la pierre. Le domaine est vendu comme bien national à la Révolution. Au 19e siècle, le lieu est occupé par une brasserie, puis revendu à des paysans. Trois ailes forment un U. L'accès à la cour se faisait par une porte fortifiée disparue. La cour dessert un premier bâtiment puis une grande galerie avec arcades en arc brisé et, de l'autre côté, un long cellier. Elle aboutit au sud à une église à nef unique qui semble être la partie la plus ancienne. Le mur Est est percé de trois baies romanes disposées en triangle. Le mur qui ceint la grange dans sa partie nord et ouest est contemporain de la dernière phase de construction, et devait comporter une porte pour contrôler l'accès au pont. Dans son prolongement se trouve une galerie de pierre qui canalisait l'eau vers la grange et ses dépendances.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2007/03/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La totalité des bâtiments du Cheylard et des parcelles sur lesquelles ils se trouvent autour de la rivière Mercouare avec son pont, ainsi que le système d'irrigation souterrain, sis au lieudit le Cheylard (cad. A 149 à 152, 2727, 2728, 3283 à 3288, 3290, 3291, 3688) : inscription par arrêté du 5 mars 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2007

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection