Domaine des Trois Moulins de la Valmasque (également sur commune de Vallauris)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin

Titre courant

Domaine des Trois Moulins de la Valmasque (également sur commune de Vallauris)

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur 06 Valbonne

Précision sur la localisation

Oeuvre sur plusieurs communes : Vallauris

Lieu-dit

Les Clausonnes

Adresse de l'édifice

Moulins (chemin des) 598 ; Parc (route du) 1283A

Références cadastrales

AP 45, 46, 48, 49, 52 à 54

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Valmasque ; le Goa

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Antiquité, 17e siècle, milieu 20e siècle

Description historique

Ce site complexe renferme les vestiges antiques de l'aqueduc romain d'Antibes, dit de la Bouillide, qui le traverse et enjambe le ruisseau par un pont à deux arches datant du 1er siècle. L'eau de la Valmasque est dérivée au 18ème siècle, voire dès le 17ème, afin de l'acheminer par un canal à une pièce d'eau faisant office de réservoir à un moulin hydraulique, moulin à farine transformé par la suite en moulin à huile au 19ème siècle. Ce moulin conserve tous ces éléments constitutifs et demeure en état de fonctionnement même si son activité a cessé à ce jour. Le domaine devint résidence entre 1935 et 1970, période au cours de laquelle l'ancienne propriété rurale est aménagée en jardin d'agrément où se côtoient sculptures, jarres ou encore topières de buis. Ce jardin révèle également de nettes influences antiques et orientales. Des artistes comme Patlagean ou Chagall auraient apportés leur contribution dans l'élaboration de ce site paysager. Le temple de Mithra, une ancienne fabrique du parc de Castille dans le Gard, constitue ce qui semble être le centre de ce jardin. Il clôt un axe dédié au dieu perse et à Ahura Mazda, le sol situé sur cet axe conservant gravées des figures hautement symboliques telles des scènes de tauroctonie ou d'animaux fabuleux affrontés. D'autres figurations fortement inspirées de l'orient antique sont implantées sur l'autre rive de la pièce d'eau.

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique

Technique du décor des immeubles par nature

Gravure rupestre, sculpture, ferronnerie, céramique

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2010/02/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le domaine en totalité (bâtiments ; équipements techniques du moulin ; jardin avec sa pièce d'eau et tous ses accessoires, fabriques, fontaines, jarres, sépultures canines, inscriptions ; espaces naturels, y compris la prairie humide, les parties boisées et le bief d'amenée d'eau avec sa levée de terre et son alignement de cyprès ; aqueduc romain apparent ou enterré) (cad. Valbonne AP 45, 46, 48, 49, 52 à 54 ; Vallauris AC 295, 296) : inscription par arrêté du 22 février 2010

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Aqueduc,jardin

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Observations concernant la protection de l'édifice

Bande côtière de Nice à Théoule : site inscrit 10 10 1974 (arrêté). Voir aussi notices PA00080649 et PA00080902 (aqueduc de Clausonnes).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune de Valbonne : cad. AP 45, 46

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2010

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection