Monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit Monument de l'Ange gardien

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument aux morts

Titre courant

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918, dit Monument de l'Ange gardien

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur ; Hautes-Alpes (05) ; Château-Ville-Vieille

Lieu-dit

L'Eau d'Arvieux

Références cadastrales

OA 528

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1924

Auteur de l'édifice

Gondard Paul (sculpteur)

Description historique

En 1924, le sculpteur marseillais Paul Gondard est choisi afin de créer une œuvre à la mémoire des enfants de la vallée. Cette création devait s'harmoniser avec le cadre naturel, imposant par sa sobriété et sa sévérité. Le monument adopte une iconographie originale pour la région puisque le sujet représenté est un soldat gaulois debout dans sa nudité et révélant une musculature bien développée. Ses bras sont croisés sur un énorme glaive, les traits de son visage reflètent la méditation et l'ensemble tend indéniablement à exprimer un sentiment patriotique. Il est sculpté sur une des faces d'un octogone de forme pyramidale construit en pierre grise. La dédicace latine «PAX GALLIAE» est gravée sur le socle, au pied du soldat, et les sept autres faces rappellent les noms des 210 morts, par village et par année.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2010/02/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le Monument aux morts en totalité (cad. OA 528, lieudit l'Eau d'Arvieux) : inscription par arrêté du 22 février 2010

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2010

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection