POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Gare de Montluçon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare ; remise ferroviaire

Titre courant

Gare de Montluçon

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Allier (03) ; Montluçon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Références cadastrales

AS 318

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle ; 3e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1880 ; 1957

Description historique

Inaugurée en 1859, la gare permettait à la Compagnie Paris-Orléans d'entrer en concurrence avec le canal de Berry pour le transport de la houille des bassins de Commentry et de Saint-Eloy. Elle fut dotée d'un nouveau dépôt en 1880 avec la construction de deux demi rotondes permettant d'abriter 38 machines qui manoeuvraient grâce à deux ponts tournants de 12 et 20 mètres. Le dépôt comportait estacade à charbon, ateliers et portiques pour vider les wagons. En 1951 fut créé un centre pour autorail. Les anciens ponts tournants furent agrandis et un troisième installé. La création d'un pont secteur, qui s'articule sur le pont tournant, constitua une innovation unique en France. Alors que la rotonde classique circulaire pivote sur un axe central, le pont secteur fonctionne comme un éventail et son axe se trouve à une extrémité des rayons. Cet agrandissement était motivé par l'accroissement de la taille des machines et du nombre de locomotives. En 1975, la demi-rotonde sud fut démolie et celle du nord amputée de sept travées. Deux des trois ponts tournants, dont le pont secteur, furent également supprimés. La rotonde subsistante se présente comme un bâtiment annulaire constitué de douze travées concentriques abritant chacune le garage d'une machine. Les entrées forment un alignement d'arcades. Chaque emplacement couvert donne accès à une voie ferrée et comporte une fosse permettant l'entretien des machines. Une charpente ouverte, supportée aux extrémités par des murs pignons maçonnés, est articulée en fermes successives dont la cohésion est renforcée par une armature de tirants métalliques. L'ensemble est couvert d'un lanterneau continu, procurant un éclairage naturel. L'emprise du dépôt est desservie par une voie ferrée qui aboutit à un pont tournant circulaire de 24 mètres à moteur électrique. Il permet le retournement des machines et aussi leur remisage grâce aux voies ferrées disposées en étoile, en direction de chaque travée encore en activité de la rotonde nord.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/02/03 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La rotonde ferroviaire de la gare, avec son pont tournant, sa voie d'accès et la signalétique correspondante (cad. AS 318) : inscription par arrêté du 3 février 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de RFF

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

2011

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/9