Domaine d'Arnajon

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Appelation d'usage

Bastide

Titre courant

Domaine d'Arnajon

Localisation

Localisation

Provence-Alpes-Côte d'Azur 13 Puy-Sainte-Réparade (Le)

Lieu-dit

Les Arnajons

Références cadastrales

1992 F 126, 127, 695, 697, 712, 815

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle, 19e siècle

Description historique

En 1732, le domaine est érigé en arrière-fief par l'archevêque d'Aix, seigneur du Puy. Les documents décrivent le site avec " maison, pigeonnier, glacière, basse-cour, jardin, pré, aire (?) et affard de terre ". La construction de la bastide peut se situer vers 1666-1667. La création du parc et du nymphée a été située entre la fin du 17e et le début du 18e siècle. La grotte de coquillages existe en 1692. Au 19e siècle, le domaine s'agrandit de bâtiments, dépendances et fabriques à l'ouest du parc. Ce dernier est clos. L'accès se fait le long du mur sud. L'avenue d'accès était bordée d'ormeaux au 19e siècle. Le bâtiment rectangulaire a été doublé en profondeur. Il comporte un rez-de-chaussée, deux étages carrés, un comble non accessible et, au sous-sol, des caves voûtées en berceau. Sur le côté ouest se trouve la chapelle. Accolée à l'ouest du bâtiment, elle est précédée par une première salle incluse dans le château, accessible depuis la cour d'honneur par une étroite sacristie. Datée approximativement de 1875, elle est décorée de vitraux et de peintures. Le cœur de l'édifice est occupé par une salle à manger, un escalier d'honneur à jour central et volée droite, avec un vitrail au nord représentant Marie de Solliers et sa mère. Deux autres pièces sont ornées de papiers peints de la fin du 18e siècle représentant une double hauteur d'arabesques à simple chemin. Au deuxième étage, une pièce conserve un papier peint à motif révolutionnaire de coq. Deux pavillons cantonnent l'entrée. Celui de gauche sert de maison de gardien ; celui de droite est un pigeonnier ayant conservé son dispositif intérieur (poteau central pivotant, potences et échelle tournante). L'orangerie a été construite au 18e siècle. Le développement des bâtiments utilitaires a composé avec la structure des jardins. Le potager se développe à l'aplomb de la ferme. A l'est des jardins se trouvent le grand bassin et les deux potagers. Le nymphée est construit sur plan octogonal, avec un bassin en partie centrale et des niches périphériques vides. Le décor est composé de cariatides.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Papier peint, décor stuqué, sculpture, vitrail, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/12/15 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le domaine, château, parc et dépendances, à l'exception de l'intérieur de l'ancienne ferme (cad. F 126, 127, 695, 697, 712, 815, lieudit les Arnajons) : classement par arrêté du 15 décembre 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Nymphée,parc,enclos,portail,fontaine,pigeonnier,grotte artificielle,terrasse,jardin potager,verger,parc,installation hydraulique,chapelle,communs,lavoir,serre,volière,décor intérieur,ferme

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscriptions 09 02 1995 et 05 05 1995 (parc en totalité comprenant les murs de clôture, les portails, les fontaines, les deux pigeonniers et la grotte de fraîcheur située dans l'un deux, les terrasses à balustres, les murs de soutènement, le potager, le fruitier, le parc à l'anglaise à l'ouest, le système hydraulique et les autres éléments constituant le parc ; chapelle ; façades et toitures du château et des bâtiments des communs, du lavoir, de la serre et de la volière) et 02 12 2010 (château, ses dépendances et son parc, en totalité, à l'exception de l'intérieur des bâtiments de l'ancienne ferme) (arrêtés) annulées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Conditions d'ouverture au public

Ouvert sur demande

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1995

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection