Gare de Royat-Chamalières

Désignation

Dénomination de l'édifice

Gare

Titre courant

Gare de Royat-Chamalières

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Puy-de-Dôme (63) ; Chamalières

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Références cadastrales

AK 471

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1880 ; 1890

Auteur de l'édifice

Martin Jules (ingénieur)

Description historique

"La construction de la gare de Royat est décidée en 1880 pour desservir la station thermale de Royat alors en plein essor. Menée par l'ingénieur en chef Jules Martin, assisté de l'ingénieur Colin, la construction de cette gare est typique des bâtiments ferroviaires du début de la Troisième République, d'un style à la fois fonctionnaliste et pittoresque. Après la destruction ou la transformation des autres gares de ce type dans la région, celle-ci demeure la seule à peu près intacte, malgré quelques modifications successives. L'édifice se compose d'un corps de bâtiment central de plan carré flanqué de deux ailes latérales. Les baies du premier étage sont surmontées, au-dessus de l'encadrement de pierre simplement mouluré, d'une table avec décor de chapiteaux et de rosaces, sous la corniche à denticules. Au-dessus de la corniche règne un bandeau de pierre orné d'une alternance de boules, de rectangles et, aux angles, de sortes de blasons. Les ailes latérales sont disposées sur un seul niveau et poursuivent la composition du rez-de-chaussée. Du côté voie, la marquise en fonte, décorée de têtes de lions, court sur toute la façade et repose sur des piliers cannelés à chapiteaux. Sa couverture, originellement en verre, a été remplacée par de la tôle plastique. A l'intérieur, les locaux ont été en grande partie rénovés et ne conservent plus les décors et dispositions d'origine. Seul le hall d'entrée est intact, avec ses boiseries d'appui, son plafond souligné par une corniche soutenue par des pilastres, son carrelage de type "granito" et son mobilier."

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Conception typique de l'architecture publique de la fin du 19e siècle.

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1994/11/25 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Gare, y compris ses marquises, son hall d'entrée et l'abri des voyageurs (cad. AK 471) : inscription par arrêté du 25 novembre 1994

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la SNCF

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1994

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection