Château de Folgoux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Folgoux

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Haute-Loire (43) ; Malvières

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Auvergne

Références cadastrales

AM 95, 96 ; non cadastré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

17e siècle ; 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1344

Description historique

La seigneurie de Folgoux est attestée en 1318, et dépendait de la haute justice de l'abbaye de la Chaise-Dieu. Le château fut probablement construit en 1344, date inscrite sur le mur. Le château est incendié et pillé vers 1590 pendant les guerres de Religion. Quelques éléments anciens subsistent, comme la cheminée de la cuisine, la tour carrée avec son escalier à vis ainsi que la fenêtre. L'édifice est reconstruit au début du 17e siècle. En 1785, le propriétaire procède au réameublement. Le domaine se compose d'une maison forte avec communs et jardins. Un portail donne accès à une première cour entourée de bâtiments de communs à l'est et à l'ouest. Elle est fermée au nord par un muret et un portail qui donne accès à une deuxième cour intérieure délimitée sur le côté ouest par le prolongement des communs, du côté nord par le logis d'habitation et du côté Est par le muret et le portail du jardin. Le château lui-même, de plan rectangulaire, est composé de la juxtaposition de deux corps de bâtiments accolés. Le premier, à l'ouest, représente l'habitation primitive ; le second est garni en son centre d'une tour d'escalier carrée. Une tour ronde et basse, située à l'angle sud-est, abrite la chapelle. Les jardins étaient autrefois composés à la française. A l'intérieur du château, décors des 17e et 18e siècles.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1994/06/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château avec ses décors intérieurs (comprenant notamment la cuisine, le grand salon, la salle à manger, la chambre verte et la chambre à alcôve) , son allée d'accès, ses communs, sa cour, ses portails et ses jardins (cad. AM 95, 96 ; non cadastré) : inscription par arrêté du 21 juin 1994

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1994

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/29