Usine blanche et usine rouge Oustau

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tuilerie

Titre courant

Usine blanche et usine rouge Oustau

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hautes-Pyrénées (65) ; Aureilhan ; 2 rue de la Tuilerie

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Adresse de l'édifice

Tuilerie (rue de la ) 2

Références cadastrales

AL 372, 373

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Oustau Laurence (ingénieur, maître d'ouvrage)

Description historique

L'industriel Laurence Oustau associé à L. Danos et A. Latapie, fonde en 1873 une tuilerie- briqueterie industrielle avec l'installation d'un premier four Hoffmann en 1873, puis d'un second en 1881, fours toujours en place. A cette activité principale de l'"usine Rouge", richement décorée de briques vernissées polychromes, se rajoutent une section de production de tuyaux en grès cérame possédant toujours sa batterie de fours, et la fabrication de pavés en grès cérame dans l'"usine blanche". Une faïencerie et une poterie s'installent par ailleurs sur le site. Après la Seconde Guerre mondiale, l'usine ne fabrique plus que des briques et des tuiles, jusqu'à sa fermeture en 1970. Aujourd'hui désaffecté, en voie de reconversion, cet ensemble industriel exceptionnel, abondamment décoré, conserve un patrimoine technique remarquable de huit fours de cuisson auquel il faut adjoindre non loin de là les écuries et la maison patronale transformée en centre culturel.

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1994/09/01 : inscrit MH ; 1994/12/27 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ensemble numéro 1 : façade à décor du bâtiment appelé usine blanche (cad. AL 372) ; Ensemble numéro 2 : totalité des bâtiments appelés usine rouge, bâtiments de dépendances, cheminées d'évacuation, fours, guérite d'entrée, chambres à explosifs, esplanade de service, murs de clôture (cad. AL 373) : inscription par arrêté du 1er septembre 1994, modifié par arrêté du 27 décembre 1994

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1994

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Usine blanche et usine rouge Oustau : Ensemble ouest, vue générale
Usine blanche et usine rouge Oustau : Ensemble ouest, vue générale
©Ministère de la Culture (France), Conservation des antiquités et des objets d’art des Hautes-Pyrénées - Tous droits réservés
Voir la notice image