Ancien monastère Saint-Clément de Régleille

Désignation

Dénomination de l'édifice

Établissement conventuel

Titre courant

Ancien monastère Saint-Clément de Régleille

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Ille-sur-Têt

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

A 913

Historique

Description historique

A l'époque carolingienne, le pouvoir, soucieux de s'appuyer sur l'Eglise, favorisa les fondations de monastères. Celui de Régleille reçut en 844 de Charles le Chauve des privilèges royaux. Régleille fut peuplé par un groupe de moines venus, sous la conduite de Sintremundus, de l'abbaye de Sorède et resta sous la dépendance de cette dernière sans avoir d'autonomie propre. Les moines l'abandonnèrent sans doute vers le 12e siècle. La seigneurie fut maintenue jusqu'à la Révolution. Située dans un site mal défendu naturellement, l'église fut très tôt fortifiée par surélévation des murs. L'édifice est à nef unique et abside semi-circulaire. La nef semble avoir été divisée, à l'origine, en trois travées. Le seuil d'origine apparaît au niveau de la travée médiane. De l'édifice primitif ne subsiste, en élévation, que la première travée et le choeur. La nef est couverte d'une voûte en berceau légèrement brisé et est flanquée, au niveau de chaque travée, de deux arcs formerets qui doublent les murs goutterots et supportent la voûte. Ces arcs formerets prennent eux-mêmes appui sur des piliers rectangulaires. A l'extérieur, la travée de choeur provoque un léger décrochement semblable à un embryon de transept. L'abside semi-circulaire est voûtée en cul de four. Extérieurement, l'église prend l'aspect d'une forteresse. C'est vraisemblablement à la fin du 12e ou au 13e siècle que les murs de la nef et l'abside furent surélevés, transformant l'église en donjon. La surélévation des murs prend directement appui sur les lauzes, en bordure du toit, témoignant du caractère hatif de ces surélévations défensives. Les murs sont couronnés de créneaux et de merlons munis d'archères courtes. Le servie des meurtrières et du chemin de ronde devait être assuré par des échelles et des passerelles de bois.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1993/07/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Chapelle et vestiges de l'ancien monastère (cad. A 913) : inscription par arrêté du 9 juillet 1993

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Chapelle,enclos,enceinte

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1993

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

66088

1/49
ancien monastère Saint-Clément-de-Régleille
ancien monastère Saint-Clément-de-Régleille
© Monuments historiques
Voir la notice image