Hôtel-Dieu

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel-Dieu, hôpital

Titre courant

Hôtel-Dieu

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes 69 Lyon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Adresse de l'édifice

Jules-Courmont (quai) 62 ; Bellecordière (rue) ; Hôpital (place de l') 1 ; Barre (rue de la) 7-9-13

Références cadastrales

AL 5, 36

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1637, 1645

Auteur de l'édifice

Ducelle (architecte)

Description historique

L'Hôtel-Dieu résulte principalement de trois campagnes de travaux. De l'hôpital du 15ème siècle, il ne subsiste que des vestiges. Au 17ème siècle, l'hôtel-Dieu se développe selon un plan en croix intitulé « les Quatre-Rangs » avec, annexés, les bâtiments qui longent la grande rue de l'Hôpital, et la chapelle, datant du milieu du 17ème siècle, ornée de deux élégants clochers monumentaux. Les travaux de la grande aile Soufflot débuteront au milieu du 18ème siècle jusqu'au 19ème siècle. Le grand dôme sera commencé en 1750 et achevé en 1764. Il aura pour fonction d'évacuer les miasmes et sera accompagné d'une chapelle. Les bâtiments perpendiculaires abritent le grand réfectoire au rez-de-chaussée. Le réfectoire des Soeurs est d'une taille inhabituelle pour l'époque. Le projet de Soufflot ne sera finalement finalisé qu'au milieu du 19ème siècle avec, notamment, l'aménagement de promenoirs. La fin du 19ème siècle verra l'achèvement de l'Hôtel-Dieu. Cette dernière tranche de travaux sera ponctué de la construction d'un dôme, le dôme Pascalon du nom de son architecte. L'intérieur est pourvu de poutrelles métalliques remarquables. Au milieu du 20ème siècle, l'hôpital va accueillir une partie des services de la Charité dont les décors les plus intéressants, notamment ceux de la salle des archives, de la salle du conseil d'administration et de l'apothicairerie sont installés dans deux ailes des Quatre-Rangs. Ainsi naît le musée des hospices civils, en 1935-36. Le 20ème siècle reste quant à lui assez pauvre en remaniements, l'essentiel étant consacré à moderniser l'hôpital et à le rénover.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2011/11/22 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ancien hôpital de l'Hôtel Dieu en totalité, comprenant notamment les façades et toitures, les intérieurs du sous-sol aux combles, les galeries et les sols des cours (cad. AL 5, 36, cf plan annexé à l'arrêté) : classement par arrêté du 22 novembre 2011

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les élements protégés

Cloître,chapelle,cour,coupole,baie,réfectoire,galerie

Référence aux objects conservés dans l'édifice

PM69001642, PM69001640, PM69003013, PM69001643, PM69001644, PM69001639, PM69001641

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classements 03 01 1939 (grand dôme de la façade principale et petit dôme du cloître), 08 12 1941 (chapelle) et 27 06 1944 (les quatre travées de baies situées à droite et à gauche de l'entrée de la chapelle sur la rue de l'Hôpital ; le grand réfectoire et son entrée ; les façades, toitures et galeries des bâtiments entourant la grande cour, la cour Saint-Louis et la cour de l'entrée ainsi que le sol des trois cours ; les façades, toitures et galeries du rez-de-chaussée du grand bâtiment donnant sur le quai Jules-Courmont ; les galeries intérieures du grand dôme) (arrêtés) annulés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public communal

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété des Hospices civils de Lyon

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection