Monument aux morts

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument aux morts

Titre courant

Monument aux morts

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Loire (42) ; Saint-Martin-d'Estréaux ; place de l'Eglise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Adresse de l'édifice

Eglise (place de l')

Références cadastrales

Non cadastré

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1922, 1928

Description historique

Monument aux morts réalisé en 1922 avec des sculptures de Jean-Baptiste Picaud, sculpteur d'origine roannaise. Le monument présente deux particularités : y figurent des photographies sur émail des disparus, ainsi qu'un long texte pacifiste, gravé en 1928 à l'initiative du maire Pierre Monot. Ce texte stigmatise la guerre et ses horreurs : "Maudite soit la guerre et ses auteurs". Longtemps mal accepté par la population, le monument n'a été inauguré qu'en 1947.

Description

Description de l'iconographie

Inscription

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1989/02/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Monument aux Morts (cad. non cadastré) : inscription par arrêté du 21 février 1989

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/7
Monument aux Morts
Monument aux Morts
© Monuments historiques
Voir la notice image