Ancienne fonderie de canons

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fonderie

Titre courant

Ancienne fonderie de canons

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Saint-Gervais ; Rovon

Précision sur la localisation

Anciennement commune de : Saint-Gervais-Le-Port. Anciennement région de : Rhône-Alpes

Références cadastrales

A 39, 86, 96, 805, 807 ; 2015 A 39, 73, 86, 87, 96, 194, 200, 201, 807, 822, 881, 897 et parties non cadastrées

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle ; 19e siècle

Description historique

Entièrement reconstruite au milieu du 19e siècle, la fonderie de Saint-Gervais est connue pour avoir fondu les premiers canons de fer en France, en 1678. Rachetée par le roi en 1731, Saint-Gervais était à cette date, la troisième fonderie de canons de la marine, après Ruelle et Indret. Le caractère exceptionnel de cette établissement réside dans le fait qu'il est resté inchangé depuis sa restauration en 1843. La naissance du canon rayé entraîna la fermeture de l'établissement en 1873. Inscrite dans un rectangle, la fonderie proprement dite construite en pierre de taille de Rovon, ornée de deux avants-corps très simples, conserve quatre fours visibles. Un étang artificiel rempli par un long canal d'amenée permettait d'alimenter quatre roues hydrauliques disparues. Seuls subsistent la roue à aube, les bâtiments de service et la conciergerie qui ont conservé les symétries de l'ordonnancement général, et le bâtiment principal et sa charpente en bois, d'une portée exceptionnelle.

Description

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit M.H.

Date et niveau de protection de l'édifice

2015/03/18 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ancienne fonderie de canons en totalité, les parties aériennes du canal d'amenée d'eau et le bassin de captage situé dans la Drevenne : l'ensemble des bâtiments de l'ancienne fonderie, y compris la roue subsistante de la forerie, le réservoir, les vestiges de la réserve de charbon, les murs de soutènement, le grand escalier, l'entrée nord, les parties aériennes du canal d'amenée d'eau, la poudrière, ainsi que les parcelles sur lesquelles ils sont situés et figurant au cadastre section A sous les numéros 39, 96, 807, 822 ; le reste des parties aériennes du canal d'amenée d'eau figurant au cadastre section A sous les numéros 73, 86, 87, 194, 200, 201, 881, 897 ; le bassin de captage situé dans les eaux de la Drevenne, sur la commune de Saint-Gervais et sur la commune de Rovon, non cadastré : inscription par arrêté du 18 mars 2015

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

L'arrêté d'inscription du 18 mars 2015 annule et remplace l'arrêté d'inscription du 13 novembre 1986 : L'ensemble des bâtiments, y compris la roue subsistante de la fonderie, la poudrière, le réservoir, les vestiges de la réserve de charbon, les murs de soutènement, le grand escalier et l'entrée Nord (cad. A 86, 96, 39, 805, 807) : inscription par arrêté du 13 novembre 1986

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété privée (A 39, 73, 86, 87, 96, 194, 200, 201, 822, 881, 897) ; propriété de la commune (A 807 et parties non cadastrées)

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/31