Maison dite des Enfants d'Izieu, ou maison d'Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison dite des Enfants d'Izieu, ou maison d'Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Ain (01) ; Izieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Lieu-dit

Lélinaz

Références cadastrales

B 594, 595, 1116

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1944

Description historique

Maison utilisée, à partir d'avril 1943, pour accueillir des enfants juifs, sous le nom "Colonie d'enfants réfugiés de l'Hérault", dirigée par Sabine Zlatin, infirmière à la Croix-Rouge française, et son mari Miron Zlatin, ingénieur-agronome. Le 6 avril 1944, sur ordre de Klaus Barbie, la Gestapo y fait irruption. 42 enfants et 5 de leurs maîtres ont été exterminés dans les chambres à gaz d'Auschwitz. Deux adolescents et le directeur de la maison ont été fusillés en Estonie. Il y eut une unique survivante. La maison est devenue musée-mémorial en 1994.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/03/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La maison et ses deux bâtiments annexes (cad. B 594, 595, 1116) : inscription par arrêté du 26 mars 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

Lieu de mémoire, vestiges de guerre

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/7
Maison dite des Enfants d'Izieu
Maison dite des Enfants d'Izieu
© Monuments historiques
Voir la notice image