Familistère Godin

Désignation

Dénomination de l'édifice

Cité ouvrière

Titre courant

Familistère Godin

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Guise ; rue André-Godin ; rue Sadi-Carnot ; allée des Peupliers

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Lieu-dit

Rue des Prés (la)

Adresse de l'édifice

Rue André-Godin ; rue Sadi-Carnot ; allée des Peupliers

Références cadastrales

AW 39 à 43, 45 à 49, 77, 81, 171 à 174, 176, 207

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1849

Description historique

Oeuvre unique au monde et seule réalisation architecturale inspirée du phalanstère, société communautaire unissant vie collective et association de production, élaborée par l'économiste et philosophe Charles Fournier (1772-1837). Ce système modifié et repensé par Jean-Baptiste-André Godin (1817-1888) , créateur du célèbre poêle en bronze du même nom et qui implanta à Guise dès 1846 une usine employant alors une trentaine d'ouvriers, se traduisit par la construction non loin de cette usine et dans un des méandres de l'Oise, d'un vaste ensemble de bâtiments construits pour la plupart entre 1849 et 1883, et qui devraient être désignés sous le nom de Palais Social. Cet ensemble architectural, en grande partie conservé aujourd'hui, se compose d'un groupe de logements constitué de trois immeubles de 4 étages comportant chacun une cour intérieure couverte par une verrière, d'un groupe de bâtiments associant le théâtre et les écoles, d'un bâtiment abritant jadis lavoirs et bains et d'un économat. Un kiosque à musique et un jardin complètent cet ensemble. Quoique endommagés partiellement en 1914-1918, les logements ont préservé leur unité originelle.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/03/22 : inscrit MH partiellement ; 1991/07/04 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancien jardin du Familistère ; mausolée Godin (cad. AW 81, 207) : inscription par arrêté du 22 mars 1991 ; Façades et toitures du bâtiment central et de ses deux ailes ; façades et toitures des écoles ; théatre ; groupe de bâtiments abritant à l'origine buvette, casino, boulangerie, alimentation et salle d'escrime et désigné sous le nom d'économats ; bâtiment abritant les bains et lavoirs ; kiosque à musique ; place précédant le bâtiment d'habitation central, avec le monument érigé à la mémoire de Godin (cad. AW 39 à 43, 45 à 49, 77, 171 à 174, 176) : classement par arrêté du 4 juillet 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscriptions 29 10 1975 et 28 12 1984 (arrêté) annulées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété d'une société privée ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

VISMER-MH-LIEUXMUSIQ-KIOSQUE

1/39