Ancien château fort de Guise

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort, collégiale

Titre courant

Ancien château fort de Guise

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Aisne (02) ; Guise ; chemin de Ronde

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Adresse de l'édifice

Chemin de Ronde

Références cadastrales

AV 19, 106 à 108, 110, 112, 114, 117, 130

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

10e siècle, 15e siècle, 16e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1440, 1491

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Guise Claude de Lorraine, duc de (habitant célèbre)

Description historique

Château mentionné à la fin du 10e siècle, agrandi au 12e, forteresse royale en 1185. Le donjon est sans doute construit à cette époque. Travaux menés au 15e siècle. A partir de 1540, Claude de Lorraine, duc de Guise, modifie le château pour en faire l'une des citadelles les plus moderne avec la première adapatation en France du système bastionnaire. En 1641, confiscation du château à Henri II de Lorraine. Le château devient forteresse royale sur laquelle Vauban ordonne des travaux menés par l'ingénieur Rivière (remaniement des ouvrages défensifs ; dégagement des entrées ; remblayage intérieur). En 1767, le donjon est restitué à Louis-Joseph de Bourbon, prince de Condé. En 1914 et 1917, le fort est détruit ; seuls subsistent le donjon et l'enceinte. Restauration du château après la Seconde guerre mondiale.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1924/07/22 : classé MH ; 2008/07/31 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le donjon : classement par arrêté du 22 juillet 1924 - Le château fort de Guise en totalité, comprenant l'enceinte fortifiée et son glacis (bastions de la Charbonnière, du Moineau, de la Haute ville et de l'Alouette, demi-lune de terre et de secours) , les portes (porte de la Ville, porte des Carrosses et porte de Paris) , le corps de garde, les premiers niveaux du Gouvernement, de la prison et de l'arsenal, ainsi que les soubassements de l'ancienne église collégiale Saint-Gervais et Saint-Protais, et l'ensemble des sous-sols et des sols archéologiques (cad. AV 19, 106 à 108, 110, 112, 114, 117, 130) : classement par arrêté du 31 juillet 2008

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classement 23 02 1923 (arrêté) (ensemble du château : donjon et enceinte fortifiée) rapporté. Inscription 21 09 2007 (château fort en totalité, comprenant l'enceinte fortifiée et son glacis (bastions de la Charbonnière, du Moineau, de la Haute ville et de l'Alouette, demi-lune de secours) , les portes (porte de la Ville, porte des Carrosses et porte de Paris) , le corps de garde, les premiers niveaux du Gouvernement, de la prison et de l'arsenal, ainsi que les soubassements de l'ancienne église collégiale Saint-Gervais et Saint-Protais (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/14
donjon, vue générale
donjon, vue générale
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image