Ancien Hôtel-Dieu

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel-Dieu

Titre courant

Ancien Hôtel-Dieu

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Senlis ; 24 et 26 rue du Châtel

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Adresse de l'édifice

Châtel (rue du) 24 et 26

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle

Description historique

Un hôtel-Dieu primitif est fondé à Senlis en 1170 par Louis-le-Jeune dans le faubourg Saint-Martin au Sud de la ville. Trop exposé hors des murs d'enceinte, il est transféré en 1208 à proximité du château royal, rue de Paris (actuelle rue du Châtel). De nombreuses et importantes libéralités - legs et donations d'argent, de terres, de biens immobiliers, de denrées alimentaires et dîmes - sont octroyées par les rois, évêques, grands seigneurs laïcs ou individus moins fortunés, permettant à l'hôtel-Dieu de donner refuge et de soigner les nécessiteux. Si une mauvaise administration et des épisodes de peste à répétition affaiblissent l'établissement dès le XIVe siècle, il poursuit ses activités jusqu'à la Révolution. Vendu en trois lots en 1806, l'hôtel-Dieu souffre du manque d'entretien et subit d'importantes dégradations : destruction du bas-côté sud, du clocher, de l'abside orientale et de la sacristie. La salle des malades est utilisée par les propriétaires successifs au XIXe siècle comme entrepôt.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel-Dieu de Senlis s'articule autour d'un bâtiment principal, réunissant un sanctuaire et les salles des malades, orienté et perpendiculaire à la rue du Châtel. Différents logis, implantés des deux côtés de l'église et agrandis jusqu'au XVIIe siècle, regroupaient le couvent des religieuses et les services hospitaliers avec la cuisine, le réfectoire, la pharmacie, le garde-manger, les greniers et le cabinet d'officier de santé. Les éléments remarquables de cette architecture sont le tympan trilobé de la porte d'entrée et la série de grandes arcades brisées qui séparent les trois vaisseaux. Le tympan comme les chapiteaux intérieurs sont ornés de sculptures qui allient motifs végétaux et gros crochets.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1927/05/14 : inscrit MH partiellement ; 2020/06/24 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et toitures du logis (n°24), exceptée la véranda contemporaine, la totalité de la salle des malades (n°26), y compris sa cave et l'emprise des sols de la parcelle de jardin de l'ancien hôtel-Dieu, situé au n°24 et 26 rue du Châtel, figurant au cadastre section AE, parcelles nos 344 et 345, telles que délimitées sur le plan annexé à l'arrêté: inscription par arrêté du 24 juin 2020

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/4