Domaine de Jean-Jacques-Rousseau

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Domaine de Jean-Jacques-Rousseau

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Oise (60) ; Ermenonville

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Picardie

Références cadastrales

F 1 à 5, 7, 8, 47, 49, 51, 52, G 13 à 15, 22, 23, 25 à 27, H 110 à 116

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1765

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Rousseau Jean-Jacques (personnage célèbre)

Description historique

A partir de 1765, aménagement par le marquis René de Girardin d'un parc orné de fabriques, inspiré par Jean-Jacques Rousseau et sa vision de la nature. Le marquis s'entoure de Jean-Marie Morel (architecte paysagiste) , de Hubert Robert (peintre) et de jardiniers écossais. Le parc comptait à l'origine plus de cinquante fabriques. Le château occupe une position centrale. La partie nord comprend le Désert, les étangs et une partie agricole. Jean-Jacques Rousseau meurt au domaine le 2 juillet 1778 et est enterré dans l'île des Peupliers jusqu'en 1794. En 1874, le domaine est démembré.

Description

Description de l'iconographie

Inscription

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1930/06/11 : inscrit MH ; 1989/01/26 : classé MH ; 1989/01/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château : inscription par arrêté du 11 juin 1930 ; Parc Jean-Jacques Rousseau (terrains et fabriques) : ensemble des terrains formant le parc ; banc de la Reine (ou du grand-père) ; grotte des naïades ; cascade ; glacière ; pont de la brasserie disparue ; autel de la rêverie ; temple de la philosophie ; grotte aux ossements ; tombe de Jean-Jacques Rousseau dans l'île aux peupliers ; tombeau du jeune inconnu ; faux-dolmen ; table des mères avec son inscription ; banc rustique ; inscription liminaire à l'entrée du parc ; tombeau présumé de Frédéric Meier ; prairie arcadienne au Sud (cad. F 1 à 5, 7, 8, 47, 49, 51, 52 ; G 13 à 15, 22, 23, 25 à 27 ; H 110 à 114, 116) : classement par arrêté du 26 janvier 1989 ; Parc Jean-Jacques-Rousseau : embarcadère ; jeu d'arc (cad. G 23 ; H 115) : inscription par arrêté du 26 janvier 1989

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée : Château ; propriété du département : Parc

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/129
vue partielle du temple de la philosophie
vue partielle du temple de la philosophie
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image