POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Château de Victot

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Victot

Localisation

Localisation

Normandie ; Calvados (14) ; Victot-Pontfol ; CGC 49

Précision sur la localisation

Anciennement commune de : Victot. Anciennement région de : Basse-Normandie

Adresse de l'édifice

CGC 49

Références cadastrales

B 34, 48, 57, 58

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Dorette

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 13e siècle ; 3e quart 16e siècle ; 1er quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1570

Description historique

Si Pierre-Alexandre Aumont doit être considéré comme le véritable fondateur de l'écurie de course de Victot, il n'est pas le constructeur des bâtiments des haras de Victot, bâtis en pan de bois. Ces derniers figurent déjà sur le cadastre napoléonien levé en 1812. On doit donc en faire remonter logiquement la construction à son père, Pierre, fournisseur général de la grande Armée, qui acquit Victot en 1798. Il avait déjà consacré sa vie à l'élevage dans les domaines nombreux de Beuvron, Corbon, Thiéville et Victot. La passion chevaline animait la famille d'Aumont depuis le 17e siècle. A sa mort survenue en 1836, Pierre-Alexandre, son fils préféré, reçut en héritage Victot, les autres sites étant partagés entre ses autres enfants. Aussi, nous avons un ensemble qui remonte au tout début du 19e siècle avec quelques modifications intervenues dans les soubassements et des extensions des écuries latéralement qui ne gênent nullement la perception d'ensemble depuis cette grande cour. Lorsque l'on regarde plus en détail ces constructions à un seul niveau, la structure du pan de bois diffère entre l'aile est et l'aile ouest, cette dernière paraissant issue d'une reprise ultérieure. Toutefois, les cartes postales du début du siècle nous les montrent identiques à l'état actuel. L'extension des écuries à l'est modifia simplement les lieux par le percement d'un passage donnant accès aux nouveaux bâtiments. Un seul bâtiment, à l'angle sud-ouest est venu en extension contre le pignon de l'aile ouest. Pour le reste, les bâtiments n'ont guère été modifiés.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1927/02/09 : inscrit MH ; 1953/07/27 : classé MH ; 2003/11/28 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le château, à l'exclusion des parties classées : inscription par arrêté du 9 février 1927 - Les façades et les toitures du château ; les douves qui l'entourent avec le miroir d'eau qui les alimente ; le sol de la cour intérieure : classement par arrêté du 27 juillet 1953 - Les bâtiments du haras en totalité ; la chapelle en totalité ; le système hydraulique des douves (cad. B 34, 48, 57, 58, lieudit le Château de Victot) : inscription par arrêté du 28 novembre 2003

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM14001934 ; PM14001935

Typologie de la zone de protection

Site classé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Abords : site classé 19 03 1943 (arrêté).

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/51