Château de Chèreperrine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Chèreperrine

Localisation

Localisation

Normandie ; Orne (61) ; Origny-le-Roux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

A 32, 38 à 42, 47, 48, 120, 122, 123, B 80

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1704, 1728

Description historique

Le château a en partie été détruit par un incendie en 1925 qui l'a réduit de deux travées dans sa largeur, de chaque côté de l'avant-corps. Le grand comble a été supprimé au profit d'une couverture en tuiles dissimulée derrière une balustrade. Les deux avant-corps sont surmontés d'un fronton triangulaire. Au sud, le fronton est orné d'un bas-relief montrant quatre enfants jouant. L'intérieur a été très remanié après l'incendie, et le mobilier fait par l'atelier de Nicolas Heurtaut a disparu en partie. Le rez-de-chaussée a conservé un salon entièrement décoré et meublé par Nicolas Heurtaut. Les lambris avec leurs dessus de porte peints paraissent dater de la deuxième moitié du 18e siècle. Les communs sont constitués de deux bâtiments parallèles. Le commun Est abritait en partie le logement des domestiques et la chapelle. Le commun ouest est réservé aux écuries et aux attelages.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture, menuiserie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1989/11/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du château et des communs ; chapelle ; cour d'honneur avec les douves sèches qui la ferment ; pont-dormant et grille ; deux parterres situés au nord de la cour d'honneur et allée qui les prolonge ; parterre sud avec son bassin, ses contre-allées talutées et ses escaliers, tapis vert et miroir d'eau qui le prolongent ; dans la basse-cour : colombier, façades et toitures des étables au sud, de la charretterie et de la maison d'habitation attenante à l'est ; citerne (cad. A 32, 38 à 42, 47, 48, 120, 122, 123 ; B 80) : inscription par arrêté du 21 novembre 1989

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Communs,chapelle,cour,douves,pont,allée,parc,bassin,miroir d'eau,basse-cour,colombier,étable,citerne,maison,escalier,élévation,toiture

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Vue générale
Vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image