POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Couvent de la Trappe

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De trappistes

Titre courant

Couvent de la Trappe

Localisation

Localisation

Normandie ; Orne (61) ; Soligny-la-Trappe

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

H 35

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle

Description historique

L'abbaye fut fondée par Rotrou III le Grand. En 1147-1148, les moines adoptèrent la réforme cistercienne. Jusqu'au milieu du 13e siècle, le monastère n'a cessé de se développer, et trois bulles placèrent l'abbaye sous la protection directe du Saint-Siège. En 1417, avec la guerre de Cent ans, la Trappe fut pillée deux fois. En 1526, ouverture de la période des abbés commendataires. Plus tard, le cardinal de Richelieu confia l'abbaye à son filleul, Armand Jean de Rancé qui la restaura et la plaça sous la règle de la Stricte Observance. Pendant la Révolution, les Trappistes durent s'exiler. Le monastère fut pillé et détruit, l'église en partie abattue. En 1814, les Trappistes exilés en Suisse, adressèrent à Louis XVIII une supplique demandant de réintégrer leur monastère. En 1847, la Trappe fut reconstituée, mais un incendie détruisit une partie des bâtiments en 1871. Les bâtiments actuels furent tous reconstruits vers 1890. Il ne subsiste que quelques constructions du 17e siècle dans la première cour d'entrée, ainsi que la salle des hôtes du 13e siècle. A l'extérieur, ce bâtiment présente une maçonnerie de rognons de silex, avec chainages en grisons. A l'intérieur, la grande salle basse voûtée comporte deux nefs de quatre travées. Sur le flanc nord du bâtiment est accolée la cuisine en appentis depuis l'origine. A l'étage se situait le dortoir des hôtes. La charpente remonte également au Moyen Age. Cette salle est la plus grande salle gothique conservée dans le département, avec la crypte de Toussaint de Mortagne.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1975/07/18 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancien bâtiment des hôtes (cad. H 35) : classement par arrêté du 18 juillet 1975

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/13