Château du Tertre (également sur commune de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Genre du destinataire

D'écrivain

Titre courant

Château du Tertre (également sur commune de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême)

Localisation

Localisation

Normandie ; Orne (61) ; Sérigny

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur la commune : Saint-Martin-du-Vieux-Bellême. Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

B 66, 68, 69, 71 à 74, 94, ZM 3, ZN 3

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 2e moitié 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1926

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Martin du Gard Roger (habitant célèbre)

Description historique

Ce château du 17e siècle, en pierres et briques, a été remis en état au début du 20e siècle par Roger Martin du Gard, à qui il appartient depuis 1925. C'est là qu'il a écrit toute son oeuvre, que subsiste sa bibliothèque et qu'il a reçu tous ses amis de la Nouvelle Revue Française (Albert Camus, André Gide, Jean Cocteau, Raymond Radiguet, Louis Jouvet, André Malraux, Georges Duhamel). Un très beau parc du 17e siècle a été remodelé en partie et prolongé vers 1800 par un parc à l'anglaise (composition du paysage et décor d'inspiration maçonnique). A partir de 1926, Roger Martin du Gard a ouvert des perspectives et des vues panoramiques sur Bellême et a renforcé les points sensibles par l'apport de statues antiques.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1979/05/16 : classé MH ; 1997/02/05 : inscrit MH ; 1997/03/03 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du château (cad. B 66) : classement par arrêté du 16 mai 1979 - Façades et toitures des communs, à savoir : dans la cour d'honneur, le pavillon à l'angle nord-est ; dans la cour des communs, l'orangerie, la maison de gardien datée de 1678 et le bâtiment des anciennes écuries dit "la Grande Castille" ; grille d'entrée et ses piliers (cad. B 66, lieudit Le Tertre) : inscription par arrêté du 5 février 1997 Parc avec l'ensemble de ses aménagements paysagers comprenant notamment : les deux avenues d'accès ; les jardins potager et fruitier ; l'ensemble des allées ; la terrasse bordée de tilleuls ; les fabriques en totalité : le temple du philosophe et la tourelle ; la rivière sèche et son pont en briques ; la source et l'arche qui la surplombe avec ses trois rochers ; le bois sacré ; l'étang et le bélier hydraulique ; le "plat à barbe" et son mur semi-circulaire surmonté de vases Médicis ; le cadran solaire et l'urne ; les statues : "Flore", "Diane", Sanglier (cad. Sérigny B 68, 69, 73, 74, lieudit Le Tertre, 71, lieudit La Grouas, 72, 94, lieudit Château du Tertre ; ZM 3, lieudit La Vallée ; ZN 3, lieudit Le Tertre ; Saint-Martin-du-Vieux-Bellême B 74, lieudit Grouas des Peignées, 180, lieudit Le Sablon ) : classement par arrêté du 3 mars 1997

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Communs,parc,avenue,jardin potager,pavillon,orangerie,allée,jardin fruitier,terrasse,maison,écurie,fabrique de jardin,rivière,pont,grille,pilier,étang,statue,cadran solaire,source,installation hydraulique,élévation

Typologie de la zone de protection

Site classé ; site inscrit

Intérêt de l'édifice

Maison d'homme célèbre

Intérêt oeuvre

Parc : site classé 28 06 1967 (arrêté). Abords : site inscrit 28 06 1967 (arrêté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection