Grosse forge

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grosse forge ; fonderie

Titre courant

Grosse forge

Localisation

Localisation

Normandie ; Orne (61) ; Le Champ-de-la-Pierre

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Lieu-dit

La Forge ; la Fenderie ; la Pâture des Noés

Références cadastrales

A 19, 20, 81 à 83

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Les étangs de la Forge et de la Fendrie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 17e siècle (?) ; 18e siècle ; 3e quart 19e siècle ; 19e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Broon Claude de (commanditaire)

Description historique

Elément supposé dater de 1619 et soumis en 1745 à d'importantes transformations, la fenderie est distincte, installée sous son propre étang ; elle est antérieure au haut fourneau, reconstruit vers 1859 puis augmenté d'un atelier de moulerie. Ce haut fourneau à parement en pierre de taille est la pièce maîtresse du complexe. L'activité métallurgique, très ancienne, localisée et identifiée au Champ-de-la-Pierre dès 1572, lorsque fut construit par Mary Després pour Claude de Broon un premier haut fourneau, en même temps qu'une forge d'affinerie, s'est poursuivie jusqu'à la révolution industrielle. Après avoir longtemps fonctionné à l'aide des ressources forestières locales, les installations furent arrêtées définitivement vers 1880. Dégagé de la végétation qui l'avait envahi, le site de la Forge, restauré, a fait en 1985 et 1986 l'objet de fouilles archéologiques qui ont mis au jour les fondations d'ateliers annexes. Le haut fourneau est entouré d'ateliers, de magasins, du canal d'amenée, d'un réservoir d'eau, d'une boulangerie et des logements d'ouvriers, élevés au 19e siècle, en granit à un étage.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/09/19 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ensemble des vestiges de la Grande-Forge : haut-fourneau avec ses ateliers et magasins annexes, réservoir d'eau de la roue du marteau de la forge, boulangerie, ancienne maison ouvrière ; vestiges de la fonderie : façades et toitures des deux maisons ouvrières et trois parcelles A 81 à 83 constituant le site (cad. A 19, 20, 81 à 83) : classement par arrêté du 19 septembre 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Témoignage de l'industrie métallurgique du département du 16e au 19e siècle. Site archéologique : 61 085 1 AH.

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscriptions 17 05 1982 et 26 09 1990 (arrêté) annulées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection