Tour Marguerite

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice fortifié

Titre courant

Tour Marguerite

Localisation

Localisation

Normandie ; Orne (61) ; Argentan ; rue de la Vicomté

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Adresse de l'édifice

Vicomté (rue de la)

Références cadastrales

AH 356

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle ; 15e siècle

Description historique

Au début du 12e siècle, le duc et roi Henri I Beauclerc bâtit à Argentan un très puissant château-fort qui devait servir de point d'appui à son autorité dans une région troublée par des coalitions rebelles. Dans les deux siècles qui suivirent, la ville elle-même devint place forte et s'entoura de fortifications. Des seize tours qui flanquaient cette enceinte, seule subsiste la Tour Marguerite. Au Moyen-Age, la tour était appelée Tour au Febvre ou Grosse Tour. La tour s'élevait à l'angle nord-ouest des remparts de la ville, au point où les fossés étaient à sec. Aux 17e et 18e siècles, les bourgeois firent raser les fortifications hormis cette tour. C'est une tour circulaire de 17 mètres de haut. Le parapet du couronnement est en encorbellement, soutenu par d'importants corbeaux entre lesquels sont ménagés des mâchicoulis. La toiture pyramidale à pans, qui ne datait peut-être que du 15e siècle, était en tuile et sommée d'un épi de plomb. A l'intérieur, la tour est divisée en trois étages reliés par un escalier à vis.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1965/09/09 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tour Marguerite (cad. AH 356) : classement par arrêté du 9 septembre 1965

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/3