Colonne dite des Trois Croix

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument

Appelation d'usage

Colonne monumentale

Titre courant

Colonne dite des Trois Croix

Localisation

Localisation

Normandie ; Orne (61) ; Argentan

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1771

Description historique

Colonne érigée en 1771, comprenant un soubassement de trois marches, un socle carré puis la colonne terminée par un chapiteau ionique. Trois croix en fer forgé sont scellées sur ce chapiteau. Selon diverses traditions, ces trois croix marqueraient peut-être le lieu de rencontre de trois rois au 12e siècle, ou commémoreraient l'expulsion des Anglais en 1450. D'autres encore supposent qu'elles rachèteraient le vandalisme de Théodore de Bèze en 1563. Enfin, elles rappelleraient le vocable de l'église de l'hôpital, d'abord dédiée à la Trinité, et devenue Saint-Thomas après l'assassinat de l'archevêque de Canterbury.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1934/10/15 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Colonne dite des Trois Croix : classement par arrêté du 15 octobre 1934

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Colonne

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection