Remparts, enceinte de la ville et ses dépendances

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fortification d'agglomération

Genre du destinataire

De bénédictins

Titre courant

Remparts, enceinte de la ville et ses dépendances

Localisation

Localisation

Normandie ; Manche (50) ; Le Mont-Saint-Michel

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

AB 11, 44, 45, 49, 53, 57, 66, 76, 81, 82, 114 à 116, 126, 128

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1875 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

1) Courtines et tours des fronts Nord, Est et Sud de l'enceinte. Ces fronts commencent à la tour Claudine au Nord et finissent à la porte du Roi au Sud, en passant par l'échauguette du Nord, la tour du Nord, le bastillon, la tour Boucle, la tour Basse, la tour de la Liberté, la tour de l'Arcade et la tour du Roi. Leurs dépendances sont : les restes du grand degré qui précèdent la barbacane de l'abbaye, le chemin de ronde des remparts avec ses parapets et les escaliers qui le desservent, la fontaine Saint-Symphorien, la tourelle du guet, la maison de l'Arcade, la porte du Roi avec son escalier. 2) Murailles des deux ouvrages dits l'Avancée et le Boulevard, en avant de la porte du Roi. Les dépendances de l'Avancée sont : la porte et la poterne de l'Avancée donnant sur la grève, le corps de garde des Bourgeois avec ses escaliers, l'ancien mur de défense qui sert de soutènement au souterrain dénommé jardin de la Cure. Les dépendances du Boulevard sont : la porte du Boulevardet le chemin de ronde avec escalier d'accès, qui dessert les défenses supérieures, tant au Boulevard que du redan demi-circulaire appuyé au rocher. 3) Murs du Monteux, de Cantilly et de la Pillette. Le premier de ces murs part de la porte du Roi et s'élève du Sud au Nord sur le rocher suivant une ligne légèrement infléchie, vers son milieu. Il a pour dépendance le chemin dit escalier du Monteux. Le mur de Cantilly se détache du précédent, en se dirigeant de l'Est à l'Ouest suivant une ligne brisée qui forme quatre sections. Le mur de la Pillette, après avoir prolongé celui de Cantilly dans la direction Nord-Ouest jusqu'à l'échauguette du midi, point où il se relie à l'enceinte des Fanils, se redresse vers le Nord à l'angle droit et va rejoindre le mur septentrional du jardin du château. Le mur de la Pillette a pour dépendances l'échauguette du midi (cad. AB 11, 44, 45, 49, 53, 57, 66, 76, 81, 82, 114 à 116, 126, 128) : classement par liste de 1875, délimité par arrêté du9 mai 1904

Nature de l'acte de protection

Liste

Précisions sur les éléments protégés

Fontaine,maison,corps de garde,enceinte,communs,courtine,tour,bastillon,échauguette,escalier,tourelle,porte,poterne

Typologie de la zone de protection

Liste du patrimoine mondial

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de la culture

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/154
Coupe : tour centrale
Coupe : tour centrale
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image