Chapelle d'Heuzebroscq (ou Heuzebrocq)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Titre courant

Chapelle d'Heuzebroscq (ou Heuzebrocq)

Localisation

Localisation

Normandie ; Manche (50) ; Beuvrigny

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Basse-Normandie

Références cadastrales

1978 B 44, 2003 ZC 30

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

4e quart 17e siècle, 1er quart 18e siècle, 3e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1536, 1699, 1723, 1753

Description historique

La chapelle Heuzebroscq est en fait l'ancienne paroisse de la commune de Notre-Dame de la Chapelle Heuzebroscq, rattachée à Beuvrigny le 29 avril 1829. Il s'agit d'un édifice que l'on peut dater du second quart du 16e siècle, si l'on part de l'hypothèse raisonnable que la date portée sur la charpente à entrait et poinçon (1536) correspond à une fin de chantier. Plusieurs dates portées in situ indiquent réfections et travaux en tout genre : en lambris de couvrement, on trouve 1699, 1723. En façade ouest, la pierre au dessus de la porte d'entrée porte la date de 1753. Cette dernière date correspond à une campagne assez importante, avec la reconstruction de l'actuel clocher-peigne, la suppression du petit transept saillant sud, sans doute pour des raisons sanitaires. Dans le même temps sont sciés au moins trois entraits de charpente qui devaient menacer ruine, les fenêtres sont agrandies et enfin, un mur de refend est élevé dans le sanctuaire pour établir un autel. A l'origine, le vaisseau était unique, la sacristie n'a été établie qu'après coup. On y voit encore la piscine placée côté Epître. L'église présente une analogie certaine avec l'église voisine de Saint-Symphorien des Buttes à Saint-Amand, inscrite depuis 1993 (notice Mérimée PA00125303).

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1959/02/27 : classé MH ; 2003/08/28 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les trois fermes de la charpente de la nef avec entraits et poinçons apparents et sculptés, signés et datés ; les sablières des sept travées de la chapelle : classement par arrêté du 27 février 1959 - La chapelle en totalité, à l'exception des parties classées (cad. ZC 30) : inscription par arrêté du 28 août 2003

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Église,charpente,nef

Intérêt de l'édifice

Site archéologique

Intérêt oeuvre

Site archéologique : 50 050 2 AH.

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés : cloche en bronze classée OM 30 01 1957 ; statue de Saint-Laurent en bois classée OM 30 05 1958 ; bas-relief classé OM 23 10 1972 ; divers objets inscrits OM 11 04 1972.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/17
Coq du clocher. Vue d'ensemble
Coq du clocher. Vue d'ensemble
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image