Ecole de Cavalerie de Saumur, quartier Chardonnet

Désignation

Dénomination de l'édifice

École militaire, caserne

Titre courant

Ecole de Cavalerie de Saumur, quartier Chardonnet

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Saumur ; place du Chardonnet ; avenue du Maréchal-Foch

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Pays de la Loire

Adresse de l'édifice

Chardonnet (place du) ; Maréchal-Foch (avenue du)

Références cadastrales

1971 AM 84, 2000 AM 75, 77, 79, 81, 82, 157, 159

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 18e siècle, 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1768, 1854

Description historique

La venue à Saumur en 1763 des "Carabiniers du comte de Provence" a précédé de quelques années la création sur place de l'unique école de cavalerie de France. Le bâtiment des casernes a été édifié dès les années 1768 et 1769 sur un plan en H strict. Il présente des élévations identiques pour le corps de logis principal et les ailes en retour, et a imposé, en perspective axiale et vers la Loire, le plan du Champ de Mars (actuelle place du Chardonnet) et des bâtiments fonctionnels de l'école (manèges, écuries, magasins à fourrage) réalisés progressivement au cours du 19e siècle. Ampleur de l'implantation organisée et hiérarchisée des bâtiments autour de la place d'Armes.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1971/02/03 : inscrit MH ; 2000/10/13 : inscrit MH ; 2005/09/22 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancienne caserne du Corps Royal des Carabiniers (cad. AM 84) : inscription par arrêté du 3 février 1971 - Bâtiments suivants de l'école de cavalerie, dépendant de l'école d'application de l'Arme Blindée Cavalerie : 1/ en totalité, les bâtiments suivants : le manège Kellermann -1834-, à l'exception des sols (à usage de gymnase) (cad. AM 77) ; le manège des Ecuyers -1767 et 1861- (cad. AM 79). 2/ façades et toitures des bâtiments suivants : le manège-écurie Moshowa -1769- (cad. AM 75) ; les écuries du Manège -1827 à 1840-, le manège Lasalle -1875 à 1877-, le magasin à fourrages -1867, y compris charpentes, structure portante et escalier intérieur-, le manège Montbrun -1768, incendié et "reconstruit" en 1866-1867-, les anciennes écuries de Bouvines -1878-1882-, les anciennes écuries d'Isly -1886-, les anciennes écuries de Denaim -1865-1866-, les anciennes écuries de Valmy -1862-, les anciennes écuries Texel -1861- (cad. AM 77) ; le manège Margueritte -1907- (cad. AM 157) (l'ensemble de ces bâtiments délimite la place du Chardonnet, cf. plan annexé à l'arrêté) : inscription par arrêté du 13 octobre 2000 - Les bâtiments suivants, dépendant de l'Ecole d'Application de l'Arme blindée Cavalerie : 1/ En totalité : le magasin à fourrages (cad. AM 77) ; le "Nouvel Hôtel du Commandement" (cad. AM 81) , avec sa parcelle d'assiette (parc) et ses murs et grilles de clôture. 2/ Pour leurs façades et toitures : l'ancienne infirmerie (actuel mess des officiers (cad. AM 82) , avec ses deux pavillons d'entrée et sa clôture sur l'avenue Foch ; les bâtiments vétérinaires (cad. AM 159) ; les écuries-conciergerie du "Nouvel Hôtel du Commandement" (cad. AM 81) ; les clôtures (grilles, portail monumental, pavillons de garde) visibles depuis l'avenue Foch (cad. AM 82, 159) : inscription par arrêté du 22 septembre 2005

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de la défense

Précisions concernant l'affectataire de l'édifice

Etablissement du Génie d'Angers

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/6
Cour de l’école de cavalerie
Cour de l’école de cavalerie
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image