Ancienne abbaye Saint-Aubin, actuelle préfecture

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De mauristes

Destination actuelle de l'édifice

Préfecture

Titre courant

Ancienne abbaye Saint-Aubin, actuelle préfecture

Localisation

Localisation

Pays de la Loire ; Maine-et-Loire (49) ; Angers

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Pays de la Loire

Références cadastrales

1968 J 680, 1998 198, non cadastré, 2007 DH 805, 806

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 17e siècle, 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

Abbaye fondée vers 535 par Childebert, le fils de Clovis (le corps de Saint-Aubin, un des douze évêques d'Angers, fut inhumé dans l'église au 6e siècle). Elle fut d'abord occupée par des chanoines réguliers, puis à partir de 966 par des bénédictins. Comme dans toutes les abbayes bénédictines, les bâtiments conventuels furent réédifiés à l'époque classique lorsque l'abbaye fut reprise par les religieux de la congrégation de Saint-Maur. De cette époque (1668 à 1692, puis 1720-1730) , subsistent un superbe escalier, l'ancienne sacristie avec ses boiseries d'origine et la salle capitulaire entièrement lambrissée. Des antiques monuments, il subsiste un côté du cloître roman, découvert en 1836 et décoré de fresques, et la tour Saint-Aubin, du 12e siècle, ancien clocher de l'église haut de 54 mètres (qui a servi de tour de guet et d'observatoire). Au 19e siècle, l'abbaye a subi d'importantes transformations pour devenir le siège de la préfecture : installation de bureaux par l'architecte Bouchet en 1802 ; démolition de l'abbatiale de 1807 à 1818 ; cloître remplacé par les portiques et les pavillons d'entrée, construits par l'architecte François ; mise en place d'un ensemble de salons d'apparat pour la préfecture par l'architecte Lachèse. La cour d'honneur de la préfecture fut fermée par la grille qui séparait la grande nef du choeur de l'église abbatiale de Fontevraud.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie, ferronnerie, sculpture, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1862 : classé MH ; 1901/07/19 : classé MH ; 1904/03/03 : classé MH ; 1968/01/23 : classé MH ; 2007/11/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La tour Saint-Aubin : classement par liste de 1862 - Les arcades du cloître qui subsistent dans la cour de la préfecture d'Angers et dans une salle de rez-de-chaussée du bâtiment central de la préfecture : classement par arrêté du 19 juillet 1901 - La sacristie : classement par arrêté du 3 mars 1904 - L'escalier d'honneur ; les salles dites du lavabo et de musique ; l'ancien réfectoire ; les portes romanes situées sous le portique ouest et à l'entrée de l'ancien cellier (cad. J 680) : classement par arrêté du 23 janvier 1968 - En totalité, les éléments suivants - hormis les éléments déjà classés et inscrits - : l'assiette archéologique (cloître et jardins) et les élévations médiévales ; les reconstructions mauristes des 17e et 18e siècles ; les architectures et décors issus de la ré-appropriation de l'abbaye en hôtel de préfecture (les trois salles de réception du Second Empire) (cad. DH 805, 806) : inscription par arrêté du 13 novembre 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté, liste

Précisions sur les éléments protégés

Bâtiment conventuel,cloître,cour,cellier,communs,salle capitulaire,sacristie,escalier,réfectoire,porte,portique,cuisine,tour,arcade,décor intérieur,site archéologique,jardin,lavabo de cloître,cheminée,grille

Référence aux objets conservés

PM49000323

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Tour Saint-Aubin, restes du cloître Saint-Aubin, arcades et sacristie : 18 04 1914 (J.O.). Inscription 23 01 1968 (certaines pièces des ailes est et ouest) (arrêté) annulée. Inscription 28 12 1998 (ancienne abbaye (hormis les éléments déjà protégés) , à savoir en particulier : assiette archéologique (ancienne abbatiale, cloître, jardins) et élévations médiévales (cellier des moines, par exemple) ; reconstructions mauristes des 17e et 18e siècles ; architectures et décors issus de la réappropriation de l'abbaye en hôtel de préfecture (avec tout particulièrement les salles de réception du second Empire) (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département ; propriété de la commune ; propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune : Tour Saint-Aubin ; propriété du département : cad. DH 805 ; propriété privée (copropriété) : cad. DH 806

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/110
Vantail de fer de la porte de l'ancien chartrier
Vantail de fer de la porte de l'ancien chartrier
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image