Ancienne fosse Declerc-Combez numéro 9-9bis

Désignation

Dénomination de l'édifice

Mine

Titre courant

Ancienne fosse Declerc-Combez numéro 9-9bis

Localisation

Localisation

Hauts-de-France ; Pas-de-Calais (62) ; Oignies

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Nord-Pas-de-Calais

Références cadastrales

AT 101 ; AT 181, 182

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1928

Auteur de l'édifice

Dellile (architecte) ; ; Foby (ingénieur)

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Mulot Georges (personnage célèbre)

Description historique

Lieu de la première découverte du charbon dans le Pas-de-Calais par l'ingénieur foreur artésien Georges Mulot, en 1842, Oignies a été fondé par la Compagnie des mines de Dourges en 1852 et a été le dernier site d'extraction du bassin minier Nord-Pas-de-Calais à fermer, en décembre 1990. La fosse 9-9bis est un ensemble fonctionnel et cohérent, organisé autour de l'axe du carreau de fosse. Les bâtiments de surface sont construits en béton armé revêtu de briques rouges dans un style néo-régionaliste. Réalisés de 1928 à 1932, leur dessin est dû à Dellile et Foby, respectivement architecte et ingénieur en chef de la Compagnie des mines de Dourges. L'ensemble des machines, notamment une machine Jeumont de 1930, deux compresseurs Messian et Rateau, ainsi qu'une machine à vapeur, est d'origine.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement ; classé MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/05/06 : inscrit MH ; 1994/02/10 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ensemble de bâtiments situé à droite de l'entrée du carreau : bâtiments administratifs (bureaux) , bains-douches dans leur partie d'origine, ateliers de réparation, ancienne chaufferie, château d'eau, anciens garages et magasins, salle de paie (cad. AT 101) : inscription par arrêté du 6 mai 1992 - Ensemble des bâtiments et machines liés directement à l'extraction du charbon comprenant : les deux puits avec leur chevalement et leur bâtiment de recette ainsi que les dispositifs liés à l'extraction ; les bâtiments des machines et leurs installations techniques, à savoir les machines (les deux machines à tambour bicylindroconique, le groupe moteur, les quatre compresseurs, les deux ventilateurs) et tous les dispositifs liés au fonctionnement de ces machines ainsi que les équipements électriques connexes (le réfrigérant, les réservoirs d'air comprimé, l'ancien bâtiment du treuil de secours) , ainsi que le sol et le sous-sol s'inscrivant dans un quadrilatère encadrant les bâtiments ci-dessus désignés (cad. AT 101) : classement par arrêté du 10 février 1994

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Instance de classement 07 12 1992.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la communauté d'agglomération Hénin-Carvin

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/15