Hôtel de ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de ville

Titre courant

Hôtel de ville

Localisation

Localisation

Hauts-de-France 59 Dunkerque

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Nord-Pas-de-Calais

Adresse de l'édifice

Charles-Valentin (place) ; Pommes (ruelle aux) , Faulconnier (rue) ; Michel-de-Swaen (rue)

Références cadastrales

1989 XM 112, 2001 XM 293

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle, 4e quart 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1688, 1897

PV004500

Description historique

Le premier hôtel de ville a été construit sur la place d'armes en 1233, puis détruit en 1558 dans le terrible sac de la ville par le maréchal de Thermes. Reconstruit sur les ruines du précédent en 1562, il a été orné de splendides vitraux et embelli d'une salle d'audience. Il a été entièrement détruit dans un incendie en 1642, puis rebâti à neuf en 1644. En 1812, un péristyle néo-classique à quatre colonnes doriques a été ajouté en façade. Bientôt insuffisant face au développement considérable de la cité, cet hôtel de ville a été démoli à partir du 4 août 1896 pour laisser la place à l'édifice actuel. La reconstruction en a été confiée à l'architecte Louis-Marie Cordonnier. La pose de la première pierre a eu lieu le 30 mai 1897. L'édifice a été inauguré le 17 septembre 1901 en présence du président Emile Loubet et du tsar Nicolas II. Après les dommages causés par la Seconde Guerre mondiale, les travaux de restauration, de 1948 à 1957, ont été confiés au fils de l'architecte, Louis-Stanislas Cordonnier. Toitures et charpentes ont subi des modifications significatives (simplification de la décoration, reconstruction en béton des charpentes). Les bâtiments en retour des façades latérales ont été démolis. Les sculpteurs Georges Turck, Edgar Buisine, Auguste Peene, Edgar Boutry, Robert Coin et les peintres Robert Chapele, Pierre-Paul Desrumaux, Turpin Buisine ont participé à la reconstruction. En 1974, une aile sud est venue compléter l'hôtel.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

État de conservation (normalisé)

Bon état

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1989/01/06 : inscrit MH ; 2002/03/04 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

La porte Jean-Bart, dans la cour intérieure de l'Hôtel de Ville (cad. XM 112) : inscription par arrêté du 6 janvier 1989 - Pour les parties extérieures de l'hôtel de ville : le beffroi, les façades et toitures y compris celles de la cour intérieure, à l'exception des extensions contemporaines ; pour les parties intérieures de l'hôtel de ville : le hall et l'escalier d'honneur (y compris la rampe et la verrière) , le couloir de desserte du premier étage, les salles d'apparat du premier étage (la salle de la rotonde, la salle des mariages, la salle du Conseil, la salle des commissions) avec leur décor (cad. XM 293) : inscription par arrêté du 4 mars 2002

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Beffroi,vestibule,escalier,rampe d'appui,salle des mariages,salle du conseil,élévation,décor intérieur,porte

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/4
Vue d'ensemble du beffroi de l'hôtel de ville et du port à l'arrière-plan
Vue d'ensemble du beffroi de l'hôtel de ville et du port à l'arrière-plan
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine - diffusion RMN
Voir la notice image