Eglise de la paroisse Saint-André

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise de la paroisse Saint-André

Localisation

Localisation

Guadeloupe ; Guadeloupe (971) ; Morne-à-l'Eau

Références cadastrales

AC 6, 7

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1930

Auteur de l'édifice

TUR Ali-Georges (architecte)

Description historique

L'église paroissiale Saint-André a été conçue en 1930 par l'architecte parisien Ali Tur (1889-1977). Elle fut reconstruite sur les ruines de la précédente chapelle détruite par le cyclone du 12 septembre 1928. A. Tur, l'un des architectes du ministère des Colonies, dirigea les travaux de reconstruction des édifices gouvernementaux ainsi que de nombreux édifices communaux. C'est ainsi qu'entre 1930 et 1936, Ali Tur et son agence réalisèrent cent vingt édifices dont cinq églises. Ali Tur opta pour une mise en œuvre en béton, matériau peu employé jusque-là et qui en se généralisant marqua le déclin des constructions en bois. L'église domine le parvis sur lequel ouvre le presbytère, lui aussi dessiné par Ali Tur. Elle adopte un plan basilical dont l'imposant vaisseau central atteint 13 m de haut et est éclairé par de grandes baies verticales, favorisant la bonne ventilation de l'édifice et créant des jeux de lumières. Les baies étaient autrefois fermées par des lames verticales qui créaient des contrastes de lumière. L'emploi de claustras moulés en béton pour fermer les murs de la tribune et le plafond de la nef répond au même parti et permet des effets de clair-obscur.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH, inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2017/06/08:classé MH;2017/03/24:inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'église Saint-André, y compris son emmarchement et son parvis, telle que figurée en rouge sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 6, 7) : classement par arrêté du 8 juin 2017. L'ensemble formé par le presbytère, le parvis et le calvaire de l'église Saint-André, tel qu'il est représenté sur le plan annexé à l'arrêté (cad. AC 6, 7) : inscription par arrêté du 24 mars 2017

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM97100067, PM97100080, PM97100077, PM97100071, PM97100068, PM97100073, PM97100069, PM97100074, PM97100075, PM97100078, PM97100070, PM97100072, PM97100076, PM97100079

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 02-04-1992 (arrêté) annulée

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection