Manufacture d'armes, actuellement Musée de l'automobile

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine d'armes

Destination actuelle de l'édifice

Musée

Titre courant

Manufacture d'armes, actuellement Musée de l'automobile

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Vienne (86) ; Châtellerault ; Châteauneuf

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Adresse de l'édifice

Châteauneuf

Références cadastrales

DI 385, 365, 367, 320

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La rive gauche de la Vienne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Description historique

La Manufacture d'armes de Châtellerault a été créée par une ordonnance royale du 14 juillet 1819 sur les bords de la Vienne pour la fabrication d'armes blanches. Le site fut choisi en raison de sa situation facilement accessible au cœur du Centre-Ouest et d'une tradition métallurgique – l'industrie de la coutellerie – facilitant le recrutement d'une main-d'œuvre qualifiée. Jusqu'à sa fermeture en 1968, le site ne cessa de se modifier par l'adjonction ou la transformation de bâtiments que l'on adaptait à l'évolution des productions : armes blanches, armes à feu à partir des années 1830, matériel d'artillerie vers 1900 et missiles dans les années 1950. De 1819 à 1886, un plan ordonnancé, symétrique et dégagé régit l'organisation des bâtiments en tuffeau et moellons crépis. Le bâtiment d'administration, initialement destiné à la fabrication, a été édifié sous la direction de MM. Ledard et Guillebon, tandis que les autres ateliers ont été conçus par des ingénieurs militaires chargés du Service des bâtiments. Après 1886, les nouveaux modes de production et la mise en œuvre de matériaux tels que la fonte, le verre et la brique ont généré de grandes nappes de sheds, des hangars de type halle, des bâtiments abritant la force motrice (chaudières, puis générateurs à vapeur) , ainsi que de hautes cheminées, modifiant très fortement le plan d'origine. A partir de 1914, de nouveaux modules en béton et verre font leur apparition. Depuis la cessation d'activités, les bâtiments abritent le Centre d'archives de l'armement, divers services de la municipalité et de l'Education nationale.

Description

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1989/03/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Bâtiment 132 : façades et toitures, y compris les escaliers latéraux ; bâtiments 205, 206 et 207 abritant le musée de l'Automobile et deux cheminées ; système hydraulique (canal et vannes) ; bâtiment 162 (cad. DI 385, 365, 367, 320) : inscription par arrêté du 9 mars 1989

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Projet d'installation d'un institut technologique européen de sécurité.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de la défense

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/6