Pont suspendu et anciens pavillons à péage

Désignation

Dénomination de l'édifice

Pont, bureau d'octroi

Titre courant

Pont suspendu et anciens pavillons à péage

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente-Maritime (17) ; Tonnay-Charente

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Références cadastrales

Non cadastré, domaine public, H 262, 2032

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Charente (la)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1842, 1884, 1935

Description historique

Proche de l'estuaire de la Charente, le lieu est soumis à de fortes marées et à des crues. Il semble avoir été retenu dès le 13e siècle pour le franchissement de la rivière par des ponts. Des bacs furent ensuite utilisés sur cet axe qu'est la route royale Bordeaux/Saint-Malo. En 1831, le projet de pont suspendu dressé par Louis Dor répondit le mieux à la nécessité de laisser passer les bâteaux d'un tirant d'eau de 20 mètres. Il pouvait s'appuyer d'un côté de la rive sur une falaise et, de l'autre, retomber dans un marais. Le pont fut inauguré le 21 avril 1842. La culée de pierre de 407 mètres se compose de 51 arcades ogivales. Le tablier était différent et finira par se briser sous les charges en 1883. L'ingénieur Arnodin est alors chargé de la reconstruction de la partie suspendue du pont. La nouvelle version est inaugurée en 1885. Le nouveau tablier se compose d'un châssis en fer et conserve un placage en bois. Un garde-corps en fer forgé surmonte la structure. En 1934, suite à l'alourdissement des véhicules circulant sur le pont, de nouveaux travaux de consolidation sont réalisés. L'accroissement du trafic après la Seconde guerre mondiale oblige à interdire l'accès du pont aux véhicules.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/11/14 : classé MH ; 1988/11/14 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le pont suspendu franchissant la Charente, sur lequel passe la V.C. 81 (cad. non cadastré, domaine public) : classement par arrêté du 14 novembre 1988 - Les deux anciens pavillons de péage situés à l'entrée nord-est du pont (cad. H 262, 2032) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 30 06 1987 (le pont suspendu en totalité, y compris les deux anciens pavillons de péage sis de part et d'autre du pont suspendu, à l'entrée nord-est, côté ville) (arrêté) abrogée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat ; propriété de la commune

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune : Pont suspendu ; propriété du ministère chargé de l'équipement et du logement : Anciens pavillons de péage

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Donation François Kollar, Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image