Dolmen ou tumulus de la Motte de la Jacquille

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tumulus

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Dolmen

Appelation d'usage

De la Motte de la Jacquille

Titre courant

Dolmen ou tumulus de la Motte de la Jacquille

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente (16) ; Fontenille

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Lieu-dit

La Motte de la Jacquille

Références cadastrales

ZI 125, 126

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Préhistoire

Description historique

Ce dolmen, de type angoumoisin, est le seul de son type à offrir une architecture aussi complexe, en particulier la présence d'une porte à vantail mobile, unique en Europe. Encore inclus dans son tumulus, le monument, qui a perdu sa table, comprend une chambre rectangulaire entourée d'orthostats bouchardés et ajustés. Un couloir comportant en alternance des éléments mégalithiques et des murets de pierre sèche, part d'un angle de la chambre. Le passage du couloir à la chambre se fait par une porte comprenant un chambranle formé d'orthostats taillés en arc de cercle et qui se rejoignaient au-dessus du passage, et d'un vantail de calcaire tournant sur deux pivots. La dalle du seuil est creusée d'une crapaudine dans laquelle tourne un des pivots. Une des dalles du couloir, à proximité de la porte, est taillée en arc de cercle à sa partie supérieure et paraît constituer une stèle.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Sépulture collective de type mégalithique qui a été édifiée au cours du néolithique moyen c'est-à-dire entre les Ve et IVe millénaires avant Jésus-Christ, bien que des traces d'occupation plus tardives du néolithique récent, aient été détectées. Le monument est situé comme le décrit le docteur Gauron, un de ses fouilleurs dans un article paru à la SPF en 1987 "au sommet d'un coteau embrassant l'horizon de toutes parts". Le tumulus est grossièrement circulaire d'un diamètre d'environ 31 m et d'une hauteur de 2,80 m à la cote 112,30. Le monument mégalithique a été utilisé comme carrière.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/04/22 : inscrit MH ; 2015/12/11 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tumulus (cad. ZI 125, 126) : inscription par arrêté du 22 avril 1991. Accord du propriétaire au classement du 2 juin 2014. Présentation en CRPS du 30 septembre 2014. Commission nationale des Monuments historiques du 16 mars 2015 : proposition de classement des vestiges archéologiques et du sol des parcelles contenant le monument tumulaire. Classement MH en totalité le 11 décembre 2015 considérant que sa conservation "présente au point de vue de l'histoire de l'art, un intérêt public, car il constitue un témoignage de premier plan du néolithique en Charente, avec son exceptionnelle architecture et sa dimension paysagère, et parce qu'il forme une réserve archéologique importante pour la compréhension de l'évolution préhistorique régionale.

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection