Pyramide sur le pont de l'Antenne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Monument

Titre courant

Pyramide sur le pont de l'Antenne

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Charente (16) ; Saint-Sulpice-de-Cognac ; R.N. 731 ; A l'intersection de l'axe de la rivière l'Antenne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Poitou-Charentes

Adresse de l'édifice

R.N. 731 ; A l'intersection de l'axe de la rivière l'Antenne

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

L'Antenne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Description historique

Divers événements historiques prirent pour cadre ce pont. Après la bataille de Jarnac, l'amiral Coligny y rallia les restes de l'armée protestante. En 1651, l'avant-garde du comte d'Harcourt y culbuta les avant-postes du prince de Condé. L'ouvrage repose sur cinq arches espacées par des pleins de même largeur que ces dernières. Ces pleins tiennent lieu de fondation car le pont ne semble pas posséder de radier. Il est surmonté par une pyramide rappelant les événements dont le pont a été le théâtre. Cette pierre sert de limite, sur la rivière, aux communes de Saint-Sulpice-de-Cognac et de Cherves-de-Cognac. La pyramide s'élève sur le parapet nord. D'après la tradition, elle était autrefois surmontée d'une croix.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1965/05/24 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Pyramide sur le pont de l'Antenne : inscription par arrêté du 24 mai 1965

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection