Eglise Saint-Michel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Michel

Localisation

Localisation

Occitanie 66 Saint-Génis-des-Fontaines

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

A 541

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

10e siècle, 11e siècle, 12e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

981, 1020

Description historique

Selon une inscription, le linteau sculpté du portail daterait de 1019-1020, ce qui en fait le plus ancien monument daté de l'art roman en France. L'abbaye, fondée aux alentours de 819, a été détruite sans doute par les Normands, puis reconstruite en 981. Quelques parties du chevet de l'église conservent des maçonneries pouvant remonter au 10e siècle (technique de construction caractérisée par des chaînes d'angle en très grands blocs de pierre de taille posés sur champ en carreaux et boutisses, le reste des murs étant bâti en galets assisés et dessinant approximativement des arêtes de poisson). Le chevet a appartenu à l'église de 981. Les parties identifiées comprennent des éléments importants du transept, notamment son plan, la plupart des piédroits des arcs qui s'ouvrent sur sa face orientale et vers la nef, ainsi que la façade sud, l'absidiole nord tout entière, la travée droite de l'abside centrale et l'amorce de l'absidiole sud. Il est possible que la partie orientale de la nef ait été bâtie au début du 11e siècle, le linteau ayant été sculpté pour orner le portail, disparu au 12e siècle. Des travaux, comprenant sans doute l'allongement de la nef et, lors du voûtement de l'ensemble, la surélévation des goutterots, ont dû être exécutés au cours du 12e siècle. Vers la fin de ce siècle ou au début du 13e, le linteau aurait été transféré à son emplacement actuel. L'abside a été décorée, vers le 12e ou le 13e siècle, de peintures à fresque dont il subsiste deux fragments.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1966/09/28 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise (cad. A 541) : classement par arrêté du 28 septembre 1966

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM66000828, PM66001445

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classement 03 11 1892 (porte de l'église) (arrêté) annulé. Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

66175