Ancien couvent des Minimes

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent

Genre du destinataire

De Minimes

Titre courant

Ancien couvent des Minimes

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Perpignan

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

AD 2

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 16e siècle, 1er quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1575, 1617, 1638

Description historique

Le couvent fut construit à partir de 1575 sur des terrains offerts par les Perpignanais. Le cloître est commencé en 1617. En 1638, aménagement de la citerne d'eau. En 1791, après le départ des pères Minimes, l'administration militaire affecta les locaux à l'installation des offices de la Manutention et de l'Intendance. L'église est à nef unique de cinq travées bordées de chapelles latérales et se termine par un choeur à sept pans. La nef est couverte d'une toiture sur charpente portée par des arcs doubleaux diaphragmes. Le choeur est voûté sur nervures rayonnant à partir de la clé. De petits passages permettent la communication entre les chapelles latérales couvertes de voûtes sur croisée d'ogives. La façade sud-ouest s'ouvre par une porte en arc plein cintre, montée dans un appareil de marbre blanc. Le cloître se développe au sud-est de l'église, autour d'une cour quadrangulaire sous laquelle se trouve la citerne. Les quatre corps de bâtiment qui le composent sont en briques. Deux galeries superposées s'ouvraient autrefois sur la cour par une suite d'arcs plein cintre dont l'ordonnance par travée est la suivante : un grand arc au rez-de-chaussée, deux petits arcs jumelés au premier étage. Les galeries du rez-de-chaussée sont couvertes de voûtes en pénétration ; celles du premier étage sont charpentées. Au niveau de certaines travées, les galeries du rez-de-chaussée sont ornées de peintures murales disposées dans les espaces dégagés par les lunettes des voûtes. Elles semblent illustrer la vie de saint François de Paule, saint Antoine de Padoue et l'histoire de l'ordre des Minimes. Les portes donnant accès aux galeries ont un décor sculpté.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/02/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise ; cloître, y compris son sol pavé, sa citerne et ses peintures murales ; vestibule d'entrée et cage d'escalier qui lui fait suite ; façades et toitures des bâtiments conventuels (cad. AD 2) : inscription par arrêté du 9 février 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Église,cloître,citerne,bâtiment conventuel,vestibule,escalier,élévation,toiture

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

66136

1/83
couvent des Minimes (ancien)
couvent des Minimes (ancien)
© Monuments historiques
Voir la notice image