Vestiges du château et enceinte fortifiée

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Vestiges du château et enceinte fortifiée

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Montalba-le-Château

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

B 1638

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 13e siècle

Description historique

Le château est mentionné dès 1020. La forteresse de Montalba est intéressante du point de vue de l'art militaire, en ce qu'elle représente ce que serait un château féodal, tel que Pierrepertuse, s'il n'avait été transformé, après Saint-Louis, en forteresse royale. Ici, l'enceinte polygonale n'a été pourvue d'aucun ouvrage de flanquement et, dans le réduit central, les additions résidentielles ont laissé subsister la grosse tour donjon et deux tours rondes. L'enceinte extérieure est constituée de dix-sept sections rectilignes de longueurs inégales. Les murs comportent deux étages d'archères. L'accès aux lices se fait actuellement par rampe carrossable et une brèche pratiquée au nord-ouest. A l'est, un autre cheminement conduit à une porte fortifiée que flanque un beffroi carré. Une chapelle de service, moderne, a été installée dans une partie des bâtiments résidentiels du seigneur, au sud-est du château. A gauche de la chapelle, une tour circulaire dont il ne reste que l'étage de base, supporte un bâtiment ruiné de plan carré. Il est difficile d'évaluer l'ancienneté de la tour carrée dont le couronnement crénelé paraît nettement antérieur au 12e siècle. Contre cette tour, s'appuient sans liaison, au sud, les bâtiments résidentiels beaucoup plus récents, et au nord d'autres constructions de caractère militaire. Les tours rondes ne sont munies que d'archères courtes, à fente large et peu ébrasée, datant apparemment du 12e siècle. L'enceinte extérieure comprend plus de cinquante archères, la plupart étant courtes et contemporaines de la poterne romane du front nord (12e siècle). Un certain nombre d'archères du niveau supérieur des murs sont plus longues et peuvent remonter au milieu du 13e siècle.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1984/12/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château et enceinte fortifiée (vestiges) (cad. B 1638) : inscription par arrêté du 21 décembre 1984

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Enceinte,ouvrage fortifié

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site inscrit 02 05 1974 (arrêté)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

66111

1/56
château et enceinte fortifiée (vestiges)
château et enceinte fortifiée (vestiges)
© Monuments historiques
Voir la notice image