Vestiges des fortifications romaines

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fortification d'agglomération, site archéologique

Titre courant

Vestiges des fortifications romaines

Localisation

Localisation

Occitanie ; Pyrénées-Orientales (66) ; Les Cluses

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

1987 B 168, 169, 185, 186, 235, 237, 2010 B 168, 169, 185, 233, 235, 628

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Gallo-romain

Description historique

Il s'agit d'un site composé de deux forts romains de l'Antiquité tardive : le fort de la Cluse sur la rive droite de la rivière de Rome, le « château des Maures » sur la rive gauche et la porte des Cluses sur la voie domitienne. Le fort de la Cluse est une construction arasée avec des terrasses installées au 18ème siècle. Des contreforts sont visibles au niveau de la courtine est. On retrouve également de grands blocs de grès, remplois du trophée de Pompée de Panissars. Le site porte des remblais médiévaux et modernes. Le fort est construit en blocs de schiste réguliers recouverts par un mortier de chaux. Le deuxième fort comporte trois tours carrées. La courtine occidentale est très bien conservée avec le chemin de ronde, en partie en béton, et une poterne. Au sud, se trouve une tour encore plus haute dénommée « le Donjon ». Au niveau des courtines sud, se situe une sorte d'édicule, poste de vigie, en direction de la voie. Ce site a fait l'objet de sondages mettant au jour des vestiges de céramique et de militaria, à cheval entre la fin du 4ème siècle et le début du 5ème siècle après J-C. Plus bas, se trouve la porte des Cluses, en fait une tour-porche plantée sur la voie. Les clausurae, les forteresses militaires, sont connues à la fin de l'empire romain en Occident, autour des années 400. Les Cluses était considéré comme le point frontière entre l'ancienne Gaule et l'ancienne Hispanie.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2010/03/18 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les vestiges des fortifications romaines comprenant le fort de la Cluse-Haute sur la rive droite de la rivière Rome, le " château des maures " ou 'castell dels Moros " sur la rive gauche, la porte des Cluses sur la voie domitienne ainsi que le sol des parcelles concernées (cad. B 168, 169, 235, 628 : fort de la Cluse-Haute, lieudit Cluse Haute ; 185, 233 : château des Maures, lieudit Bois d'En Flours ; porte des Cluses en limite de la parcelle 233) : classement par arrêté du 18 mars 2010

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Enceinte,fort,porte

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 05 02 1987 (fortifications romaines) (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune : cad. B 169 ; propriété d'une personne privée : cad. B 185, 233, 235 ; propriété de la SFREA (scoiété civile française de recherche et d'exploitation agricole) : cad. B 168 ; propriété de la société AGROURBANA FINANCIERA SL : cad. B 628

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

66063

1/31
fortifications romaines; fort de la Cluse Haute
fortifications romaines; fort de la Cluse Haute
© Monuments historiques
Voir la notice image