Porte de Soubeyran

Désignation

Dénomination de l'édifice

Porte de ville

Titre courant

Porte de Soubeyran

Localisation

Localisation

Occitanie ; Lozère (48) ; Marvejols

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle

Description historique

Suite aux attaques menées par les Routiers, les syndics marvejolais décidèrent en 1361 de fortifier la ville. Les portes de Chanelles, du Soubeyran et du Tenon datent de cette époque, du moins dans leurs substructures. Pendant les guerres de Religion, Mathieu Merle s'empara de Marvejols en 1574. La cité étant devenue le principal foyer protestant de la province, une expédition de Ligueurs, dirigée par le duc de Joyeuse, en entreprit le siège en 1586. Après trois jours de résistance, les assiégés capitulèrent et la ville fut livrée au pillage. Le 7 novembre 1586, le roi Henri III ordonna le démantèlement des fortifications. Henri IV favorisa par la suite la reconstruction de la ville. Au 18e siècle, les fossés furent comblés et convertis en jardins. La porte de Soubeyran formait l'accès de la ville vers le nord, donnant passage à la rue prolongeant la Grande-Route qui, venant d'Auvergne, traverse le Gévaudan pour gagner le Languedoc méditerranéen. De Clermont à Saint-Flour, elle descend à Béziers et à Perpignan, d'où l'importance de Marvejols, relais sur cette route ainsi que sur celle du pèlerinage menant du Puy à Conques et Toulouse. La porte est formée de deux tours encadrant le passage. Au-dessus du passage, la saillie du mur formant assomoir est portée sur trois corbeaux à quatre redans. Arcs en accolade en décoration sur les pierres faisant linteaux. La façade donnant sur la ville est percée de meurtrières. Le chemin de ronde couronnant les tours est presque intact. Le mur entre les deux tours possède une inscription en français, rédigée en vers.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/12/23 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Porte de Soubeyran : inscription par arrêté du 23 décembre 1925

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

48092

1/4