Ancienne cité manufacturière  de Villeneuvette

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine textile

Titre courant

Ancienne cité manufacturière  de Villeneuvette

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; Villeneuvette ; Clermont-l'Hérault ; Mourèze

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

Domaine public, Mourèze B 53, 55, 58, 166, 167 169 170, C 61, Clermont-l'Hérault DE 32, 33, Villeneuvette A 1 à 3, 5, 6 115, 116, 132, 159, AB 3 à 7, 9, 12, 14, 35 à 39, 49, 60, 98 à 103, 105, 106, 108, 110, 113, 114, 125 à 131, 133, 147, 149

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1666

Description historique

Dès le 12ème siècle, des métairies ainsi que des moulins se développent dans les faubourgs de Clermont. Des chartes successives règlent, alors, la vie communautaire des artisans, meuniers, tisserands, etc. Celle de 1912 taxe la fabrication et le négoce des draps et des étoffes. Le territoire de Villenouvette commence à se définir au 14ème siècle mais restera imbriqué administrativement pendant des siècles dans les communautés limitrophes. En 1534, le traité dit « des capitulations » ouvre le commerce outre-mer et facilite les échanges. En 1660, de nombreux ateliers fonctionnent à Villenouvette, Clermont, etc. Les manufactures royales sont créées pour servir de pilotes aux industries du royaume. La manufacture de Villenouvette bénéficie, dès lors, d'une croissance remarquable et un important programme de constructions et d'innovations est entrepris. En 1677, par édit royal, Villenouvette devient « manufacture royale de Villeneuve-lez-Clermont et communauté indépendante et privilégiée », Villeneuve-lez-Clermont devient commune de Villeneuve, en 1803, alors que la manufacture peine à survivre. L'activité cessera en 1954.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2014/01/13 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ensemble de l'ancienne cité et son réseau hydraulique situés, d'un seul tenant, à savoir : 1/ le réservoir d'eau à l'ouest de la cité comprenant le « béal des collines », le « béal de la vallée » et le « béal des foulons », le pont-aqueduc dit « de l'Amour », le grand vivier, les fontaines, les canaux et tous les ouvrages qui leur sont liés ; 2/ les façades et toitures (à l'exception des adjonctions et aménagements du 20e siècle) de tous les bâtiments, y compris celles des bâtiments industriels du 19e siècle, et, en totalité, le rez-de-chaussée du grand bâtiment des maisons de maître (depuis la place Louis XIV jusqu'au jardin de Saint-Cloud) avec, également en totalité, la tour de l'horloge avec son escalier sur la Grand-Rue ; 3// tous les sols bâtis et non bâtis, l'ancien grand jardin avec les vestiges de ses bassins, de ses allées, de ses canalisations, les restes de la porte de Lodève (au nord), « l'Enclos » central, le « jardin de Saint-Clous » (au sud-ouest), le jardin public dit « des Rames » (au sud), les allées d'arbres, notamment l'allée de platanes de l'accès à la cité à l'est, l'allée de Lodève et l'allée de mûriers en limite est, les allées de cyprès, notamment celle sur l'allée cavalière en limite ouest, les allées de tilleuls et de micocouliers ; le tout conformément aux quatre plans annexés à l'arrêté (cad. domaine public, non cadastré, pour la voirie (rue de la Calade, rue Colbert, Grand-Rue, place Louis XIV, rue des Fileuses, rue des Tisserands, …), le jardin public et les fontaines ; Mourèze B lieu-dit « La Maniane » 53, 55, 58, 166, 167 169 170 ; C 61 ; Clermont-l'Hérault DE lieu-dit « l'Arboussas » 32 et lieu-dit « Rolland » 33 ; Villeneuvette A, le « béal des collines », lieu-dit « la Bruyère », 1 à 3, le « béal de la vallée » 5, lieu-dit « l'Arcade » 32, 159, le « béal des foulons » lieu-dit « La Bruyère » 6 et le « béal de la vallée », lieu-dit « L'agasse » 115, 116 ; AB, la cité, lieu-dit « le Village »3 à 7, 9, 12, 14, 35 à 39, 49, 60, 98 à 103, 105, 106, 108, 110, 113, 114, 125 à 131, 133, 147, 149) : inscription par arrêté du 13 janvier 2014

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Fontaine,portail,pont,aqueduc,vivier,portail,canal,église,jardin,bassin,allée,installation hydraulique,jardin public

Référence aux objets conservés

PM34002455, PM34002456

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 15 02 1944 (porte d'entrée monumentale et vestiges de la fontaine de la manufacture) (arrêté) abrogée. Objets mobiliers protégés OM. Voir aussi notice PA34000079 (église paroissiale).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété du département ; propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34338

1/27
manufacture de Villeneuvette
manufacture de Villeneuvette
© Monuments Historiques
Voir la notice image