Eglise Sainte-Julie et Saint-Cyr de Saint-Xist

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Sainte-Julie et Saint-Cyr de Saint-Xist

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; La Tour-sur-Orb

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Lieu-dit

Saint-Xist

Références cadastrales

AC 175 à 177

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 4e quart 13e siècle, 1er quart 14e siècle, 16e siècle

Description historique

Cette église dépendait autrefois de l'archiprêtré de Boussagues. Elle est mentionnée dès 1135. Au 13e siècle, Saint-Xist était une rectorie faisant partie de la manse de Joncels. L'église avait autrefois deux annexes : Frangouille et Saint-Vincent. La première existait encore en 1789 ; la seconde avait cessé d'exister en 1600. La paroisse était alors desservie par un curé et un vicaire. L'édifice est orienté, à nef unique et chevet plat. Au niveau de la travée de choeur et du choeur s'ouvrent quatre chapelles latérales qui lui confèrent un plan en croix latine. Au sud se développe le cloître. Le clocher se dresse au nord, près du chevet. Nef et choeur sont couverts d'une voûte en berceau brisé. Les chapelles latérales sont voûtées sur croisées d'ogives. Un comble a été aménagé au-dessus de la nef et du choeur, l'accès se faisant depuis la sacristie. Un ensemble de douze archères à rôle défensif ont été ménagées aux deux extrémités de l'édifice. La porte d'entrée, en arc brisé, est encadrée d'une moulurature assez riche : des colonnettes jumelées, sur les piédroits, reprennent la modération de l'arc. Une stèle discoïdale a été placée, en réemploi, sur le pignon de la façade occidentale. La tour-clocher, sur plan quadrangulaire, est à trois étages. Le premier étage était, à l'origine, ouvert sur ses quatre faces. Le deuxième étage est percé de baies géminées. Le cloître ouvre par huit arcades en plein cintre, portant une galerie qui entoure la cour. Elle est bordée par un muret d'un mètre de haut. La galerie est couverte par une charpente qui prend appui sur une série de seize colonnes. Ce sont des colonnes de section polygonale avec chapiteaux cubiques. L'ensemble détermine cinq périodes de construction : clocher roman (12e siècle) contre lequel a été construite l'église actuelle sur l'emplacement d'un édifice plus ancien ; nef et chevet de la fin du 13e ou du 14e siècle, ainsi que les parties supérieures avec leurs éléments défensifs ; chapelles latérales au 15e ou 16e siècle ; le cloître semble correspondre à une adjonction du 16e ou 17e siècle ; presbytère du 17e ou 18e siècle.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1979/12/27 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise ; façade et toiture des bâtiments bordant la cour intérieure avec leurs galeries (cad. AC 175 à 177) : inscription par arrêté du 27 décembre 1979

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site archéologique

Intérêt de l'édifice

Site archéologique

Observations concernant la protection de l'édifice

Site archéologique : 34 312 8 AH (prieuré)

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34312

1/44
église de Saint-Xist ; cloître
église de Saint-Xist ; cloître
© Monuments Historiques
Voir la notice image