Chapelle Notre-Dame de Centheilles

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Titre courant

Chapelle Notre-Dame de Centheilles

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; Siran

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

2014 AV 181

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle ; 15e siècle

Description historique

La tradition rapporte que des foires importantes se tenaient, autrefois, aux abords de l'église. Une nef unique de trois travées se termine par un sanctuaire polygonal. Deux chapelles latérales opposées forment transept et dessinent un plan en croix latine. L'édifice présente des juxtapositions qui permettent de distinguer trois ou quatre campagnes de construction, ou une longue campagne entrecoupée d'interruptions, avec reprises et repentirs. A la campagne initiale appartiennent la nef et le chevet. La voûte en berceau, la mouluration, les bases des piliers des doubleaux situent ce travail à la fin du 13e ou au début du 14e siècle. Au milieu du 14e siècle, ouverture des deux arcades des futures chapelles, en coupant la base de la fenêtre sud. Ces deux chapelles ne furent terminées et voûtées que plus tard. Avant cette finition prend place la construction du porche sud et de la porte dont les congés de base paraissent dater de la seconde moitié du 14e siècle. Les murs extérieurs des chapelles et le voûtement de celles-ci constituent la phase finale, à placer vers la fin du 14e siècle ou au début du 15e. Le décor intérieur fut d'abord constitué de fresques géométriques avec quelques éléments floraux. Puis, ces peintures furent recouvertes de fresques à personnages dont le registre paraît figurer une danse macabre. Ce deuxième décor fut lui-même recouvert, dans la partie droite de ce panneau, par un grand arbre de Jessé. Cette dernière étape décorative ne paraît pas postérieure à la fin du 15e siècle. Les décors de la chapelle nord semblent appartenir à cette même phase de l'entreprise. Les peintures du sanctuaire, bien conservées côté sud, représentent la Vierge et d'autres personnages au-dessus de deux grandes figures, un moine et saint Michel.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1954/11/24 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Chapelle de Centheilles : classement par arrêté du 24 novembre 1954

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM34001447 ; PM34001449 ; PM34001451 ; PM34001452 ; PM34001450

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH. D'après un extrait cadastral envoyé par la DRAC en 2014, l'édifice occuperait la parcelle AV 181.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34302